Tiangong-1, la station spatiale chinoise, ne donne plus de nouvelles depuis mars dernier donc il est fort probable, d'après les autorités chinoises, que leur laboratoire spatial ayant été mis en orbite dans le cadre de la conquête spatiale chinoise risque de s'écraser sur notre planète bleue.

 

Pourquoi la chute de Tiangong- 1?

La station Tiangong- 1, aussi surnommée le Palais Céleste, avait été lancé en 2011 par la #Chine pour une durée de vie initiale de deux ans et demi sauf que, voilà, elle est parvenue à en tenir deux de plus. Cela fait donc plus de quatre ans qu'elle est au-dessus de nos têtes et a été grandement utile pour surveiller les incendies qui ont eu lieu en Australie ou les inondations en Chine ainsi que pour accueillir des taïkonautes (astronautes chinois signifant "Homme du grand vide") qui l'ont quitté en juin 2013. Après cet événement, la station avait continué sa mission en autonomie jusqu'à ce fameux mois de mars dernier où la transmission de données a été subitement interrompue. A cet instant, un amateur dans l'observation de satellites s'est dépêché de prévenir la NASA que le Palais Céleste de 8 tonnes était hors de contrôle. Suite à quoi, les autorités chinoises ont attesté avoir perdu le contrôle de Tiangong- 1 et expliqué qu'elle devrait entrer en orbite d'ici 2017 donc on a le temps de la voir venir même si à cause des problèmes et défaillances techniques, il est impossible de déterminer son point de chute. Si elle suit la trajectoire de ses consoeurs spatiales alors elle devrait terminer sa course dans une zone de l'Océan Pacifique.

 

Que risque-t-on de Tiangong- 1 en tant que Terrien?

Pour le moment, pas de grand chose puisque, dès son entrée dans l'atmosphère, une grande partie du labo spatial chinois va brûler sans perturber le trafic aérien ni provoquer de dégâts au sol sauf que les moteurs de la fusée risquent d'être plus persistants à cause de leur densité, ce qui va nous permettre de voir tomber des débris de fusée de 100kg. La Chine a également déclaré qu'elle allait suivre précisément la trajectoire de sa station afin de prévenir les autres gouvernements au cas où il y aurait risque de collision avec d'autres objets spatiaux. Bien entendu, il y a plus que de chance que le Palais Céleste s'écrase dans une zone non-habitée donc il ne reste qu'à croiser les doigts. #International #Espace