L'#usine chimique #BASF se trouve à Ludwigshafen, sur le #Rhin, dans la banlieue de Mannheim. Hier, en fin de matinée, une explosion a eu lieu sur ce site, pour des raisons encore inconnues. Elle a donné lieu à de multiples incendies. Or, le chimiste BASF, groupe allemand exploitant ce site, a indiqué que "l'explosion suivie d'incendies est intervenue lors de travaux sur un système de pipelines". Mais, pour l'instant, on ne sait pas si ces deux événements sont liés.

Bilan humain 

L'explosion a fait au moins 2 morts, et 6 blessés graves dans l'usine. Par ailleurs, de nombreux salariés sont encore portés disparus. Et ce bilan est provisoire ; peu d'informations filtrent, pour le moment, sur d'autres dégâts provoqués. 

Les autorités craignent une crise sanitaire

La police a constaté un grand incendie sur le site.

Publicité
Publicité

La fumée est épaisse et noire : on craint que ce feu soit une combustion de produits chimiques dangereux pour la santé. Les pompiers sont rapidement intervenus via le fleuve pour mettre fin à cet incendie. Ainsi, il est arrivé à certains des habitants des alentours, dans le même temps, de se plaindre d'irritations des voies respiratoires. Du coup, les autorités craignent que ces symptômes soient liés à l'inhalation des gaz issus de l'incendie. Le groupe BASF, conscient de la nocivité de ses produits, a demandé aux habitants "d'éviter de rester à l'extérieur" et de "garder portes et fenêtres fermées"

L'impact écologique est aussi évoqué

Cet accident survient deux ans après qu'un autre accident mortel ait frappé le même site. Ainsi, l'enjeu n'est plus seulement sécuritaire mais également écologique.

Publicité

Or, l'Allemagne a commencé à démanteler ses centrales nucléaires depuis 2011 et l'incident de Fukushima, au Japon. Elle s'était ainsi posée comme indépendante de l'énergie nucléaire. Depuis, elle se montre inquiète quant au maintien de l'usine de Fesseinheim de son côté du Rhin, en Alsace. Cet incident rappelle qu'elle n'en a pas fini avec ses propres problèmes écologiques.