A moins d’un mois des élections américaines, #Donald Trump et #Hillary Clinton se sont affrontés pour la deuxième fois dans la nuit de dimanche à lundi. Après un premier débat timoré et sans grande valeur, les deux candidats à la fonction suprême s’étaient donné rendez-vous à Saint-Louis dans le Missouri. Alors que le candidat républicain, Donald Trump se trouve au centre de toutes les critiques depuis la divulgation d’un enregistrement dans lequel le milliardaire s’exprime de manière très provocante sur les femmes, Hillary Clinton de son côté n’a pas manqué de rappeler que le candidat républicain n’en était pas à son coup d’essai côté provocation et irrévérence.  

Un nouveau format, mais des thématiques déjà abordées

Pour ce deuxième débat, le format a changé, les deux candidats ne se retrouvaient plus face à un médiateur, mais face à des américains chargés de leur poser des questions. Chaque candidat disposait de deux minutes pour y répondre. Deux présentateurs assuraient le bon déroulement des événements et veillaient au respect du temps imparti à chacun. Ils étaient également en charge de relayer les questions posées par les internautes. Une nouvelle formule donc mais des questions qui avaient déjà été traitées lors du premier débat. Les deux candidats ont été invités à s’exprimer sur l’éducation, les e-mails confidentiels effacés par Hillary Clinton, la santé, Daesh, le refus de Donald Trump de publier ses revenus et la réforme fiscale. Autant de questions auxquelles les candidats avaient déjà répondu de manière relativement superficielle lors du premier débat et qui cette fois encore n’ont pas fait l’objet d’un traitement de fond. Toutefois deux nouveaux sujets ont fait leur apparition dans ce deuxième débat, la question de l’environnement et des énergies vertes, et la nomination d’un nouveau juge à la cour suprême. Sur ces deux sujets, Donald Trump comme Hillary Clinton ont pu confronter leurs idées dans une atmosphère plutôt sereine.

Les mêmes attaques et les mêmes postures de Trump et Clinton

Si ce deuxième débat se distingue du premier par un changement de ton et plus d’animosité, lLes attaques et les coups bas qui ont résonné cette nuit sont les mêmes que lors du premier affrontement. Donald Trump a de nouveau accusé l’ancienne secrétaire d’Etat de manquement à son devoir suite à la suppression de plusieurs milliers de mails confidentiels qui se trouvaient sur son serveur personnel. Hillary Clinton de son côté a encore critiqué le manque de respect du candidat républicain pour les femmes et les minorités du pays. Tout comme lors du premier débat, Donald Trump s’est montré plus brusque que son opposante en lui coupant à plusieurs reprises la parole, quand cette dernière n’a cessé de marteler que son adversaire ne faisait que de mentir et invitait les spectateurs à vérifier tous les éléments qu’il utilisait. #Élections