Très critiqué pour son absence de programme et pour ses propos provocateurs à l’encontre de ses adversaires politiques mais aussi des autres pays, #Donald Trump va devoir relever ses manches et se préparer à occuper le poste le plus important de sa vie, celui de président des #Etats-Unis.

Une détente dans les relations russo-américaines  

Améliorer les relations russo-américaines fait partie des objectifs de Donald Trump. Lors des débats face à la candidate démocrate, le milliardaire new-yorkais n’a cessé d’expliquer que Vladimir Poutine et les Etats-Unis devaient coopérer. Maintenant qu’il est officiellement élu président, Donald Trump va pouvoir appliquer son programme.

Publicité
Publicité

Si le nouvel occupant du bureau ovale applique ses propositions, une détente dans les relations russo-américaines est à prévoir. Toutefois, il faut compter avec le Sénat et la Chambre des députés qui auront également leur mot à dire en cas de refonte des relations entre les Etats-Unis et son ennemi de toujours. L’élection de Donald Trump pourrait en tout cas amorcer une période de dégel. D’ailleurs, Vladimir Poutine a d’ores et déjà félicité le candidat républicain sur les réseaux sociaux.

Un retour en arrière dans la politique écologique

Ce n’est pas nouveau, Donald Trump est climato sceptique, alors quid des avancées écologiques réalisées par Barack Obama ? Celui qui va occuper la fonction présidentielle pendant encore quelques semaines avait amorcé une politique écologique ambitieuse en fermant les mines de charbon et en favorisant largement les technologies vertes.

Publicité

Donald Trump qui a promis de rendre leur travail aux Américains pourrait bien décider de rouvrir les mines de charbon pour redynamiser plusieurs Etats qui connaissent des difficultés économiques importantes. Il est également à prévoir un assouplissement des règles anti-pollution mises en place sous l’ère Obama. En effet, « business is business » et le nouveau président l’a dit dans son discours de victoire « les intérêts américains avant tout ! ». Une déclaration qui ne laisse présager rien de bon pour l’avenir de la planète.   #Élections