Parmi les 48 célébrités s’étant prononcé pour #Donald Trump au cours de sa campagne (contre 167 pour Hillary Clinton) figurent surtout des sportifs (près de la moitié). Dont un boxeur et un catcheur à la retraite. Donald Trump à la Maison Blanche se montrera-t-il ingrat ou pas ? Va-t-il désigner Mike Tyson ou Hulk Hogan ambassadeur des États-Unis en France ? Il y a de la place pour les deux puisque Paris est aussi le siège de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Pour le moment, les États-Unis sont représentés à l’OCDE (OECD) par Son Excellence Daniel W. Yohannes, un Éthiopien naturalisé américain, ex-président du Greenprint Council (un truc anti-bizness pétrolier, un repoussoir pour Donald Trump qui s’est prononcé pour l’oléoduc North-South Dakota, se mettant l’ensemble des Amérindiens à dos).

Publicité
Publicité

Je crois plutôt que Donald Trump nommera des experts immobiliers ou de l’industrie des jeux (les cercles de Paris ont vécu, il est question d’y implanter un casino, et Trump saura s’y intéresser). Trêve de billevesées et calembredaines, mes potes amerloques et moi-même nous sommes gravement gourés, lourdement trumpés. Les huit prochaines années, car Donald Trump a envisagé sa réélection à la fin de son discours de fin de campagne victorieuse, vont être dures à passer.

Nette victoire de Trump

Déjouant les pronostics, Donald Trump l’a emporté, et comment ! En nombre de grands électeurs (peut-être 306). Nous n’aurons pas les résultats définitifs, soit le décompte des voix, avant des jours, voire des semaines. C’est ainsi aux États-Unis. On vote par anticipation, aussi par courriel, courrier postal, &c.

Publicité

Il y en a toujours qui se perdent et finissent ou non par être retrouvés et le verdict définitif (devenu accessoire puisque tout est joué) n’intervient pas avant… un certain temps, comme disait Fernand Raynaud du refroidissement du fût du canon de 135. En ce moment même, la carte des résultats comtés par comtés est encore actualisée. Mais il n’y a pas photo… C’en est à croire que Vladimir Poutine et ses hackers ont truqué les résultats un peu trop lourdement pour que cela reste crédible… Du jamais vu, de l’inouï… Hormis ceux des grandes villes (et encore pas toutes), pratiquement tous les comtés ont voté Trump. C’est tellement net que j’en reste tout ébaubi. Déjouant tous les sondages, Donald Trump l’a même emporté dans le très puritain Utah des mormons dont le gouverneur Gary Herbert (rep) avait déclaré ne pas voter pour lui. Il faut croire que les minorités qui auraient voté pour Sanders ont boudé Hillary Clinton, tout comme de nombreuses femmes, et que le phénomène sondage sur le Front national français a eu son équivalent nord-américain.

Publicité

Soit que nombre d’électeurs de Trump se sont refusés à se déclarer tels avant de voter. Et même après dans l’Utah, à la sortie de l’isoloir. Croyez-le ou non, les sondages auprès des électeurs de l’Utah donnaient Evan McMullin (ind. ex-rep) et Hillary Clinton beaucoup plus favoris que Trump. Verdict de l’Utah, Trump à près de 46% et Clinton+McMullin frôlant les 50% ; ahurissant. Clinton ne l’a emporté qu’à Salt Lake et son faubourg, Summit. Même si on attend encore les résultats de cinq comtés (voir supra) ce mercredi après-midi, et les républicains (gouverneur, sénateur, représentants) n’ont laissé qu’un seul siège à un démocrate (au sénat de l’Utah, pas à Washington). Nouveau dicton couru dans les instituts de sondage : menteur comme un dentiste mormon. Nationalement, le sénat comprendra 51 républicains (-1), et 47 démocrates (+1), démentant de même les sondages. Les plus trumpists sont les rednecks du Midwest dépourvus de diplômes universitaires. Je prends le pari risqué toutefois que Clinton, en nombre de voix, au final, l’emportera peut-être de fort peu… À l’instant, cela se vérifie (entre +0,4 et +0,5%). Hillary Clinton battue nettement par les grands électeurs, gagnante et devançant Trump faiblement en voix, cela semble vraisemblable. Autre chose, nouveau mot whitelash. #Élections #Etats-Unis