États Unis, les élections ont commencé, L’oncle Sam a déjà voté !

C’était la guerre jadis qui empêchée les soldats d’accomplir leurs devoirs de vote, étant loin des bureaux de vote cette tache semblait quasiment impossible, jusqu’à la guerre de Sécession où l’état américain  rendit le vote par anticipation en premier lieu pour les soldats en guerre ensuite vint les personnes âgées, les malades, et les étudiants résidant loin de leur pays.

A présent dans les deux tiers des Etats Unis on vote à l’avance sans justificatif, dans les bureaux de vote ouverts plusieurs semaines avant le jour du scrutin, par internet, face à une machine ou par courrier, des dispositifs mis en place pour faciliter le processus, ces mêmes méthodes qui viennent aujourd'hui défier les urnes.

Sénat où présidentielle ?

Des dizaines de millions de vote enregistrés en Floride ou on vote aussi pour la chambre des représentants, une mobilisation très forte constatable cette année mais aussi plus longue où il ne suffit pas de glisser un seul bulletin dans l’urne, car le vote se fait sur des machines, ce qui prend plus de temps. Néanmoins les médias américains rappellent que les électeurs qui ont donné préalablement leur voix par anticipation sont autorisés à changer d'avis d'ici le jour du scrutin officiel pour choisir un autre candidat.

Scrutin américain vote et estimation …

En fonction des listes électorales, des bureaux de vote et sans connaitre les résultats proprement avancés, Trump semble s’en sortir mieux que prévu en Floride et vise l’emporter dans deux autres états ; l'Ohio et la Pennsylvanie. En Arizona c’est Clinton qui devance connus aussi pour être la favorite des minorités afro-américaines et hispanique, cette course vers la maison blanche revient a charmer chaque état pour en récolter ses voix.

C’est Halloween ! Source d’inspiration ou événement marquant ; plusieurs  internautes n’ont pas hésité à décorer leurs citrouilles en l’honneur des deux candidats aux élections, l’événement qui a fait jouir les réseaux sociaux. #Donald Trump #Hillary Clinton #Etats-Unis