Près de 3 Millions de vues en moins de 24 heures pour ce spot dramatique reprenant les codes du Mannequin Challenge pour sensibiliser les internautes sur les violences policières subies par la population noire aux Etats Unis. Le Mannequin Challenge c'est ce nouveau jeu devenu viral qui consiste pour les participants à rester immobiles pendant l'intégralité de la vidéo, le plus souvent en adoptant des poses improbables. Le collectif semble avoir frappé une nouvelle fois un grand coup pour marquer les esprits. Dans une succession de tableaux mettant en scène différentes situations auxquelles victimes et militants ont été confrontés, Black Lives Matter résume en quelques minutes les revendications du groupe et les moyens qui ont mis en place depuis sa création pour mettre fin à un cycle de violences et de protestations qui a éclaté au grand jour fin 2014. La vidéo a été publiée sur les comptes Facebook de militants et partagée par de nombreux internautes. Fait surprenant, aucun médias américain, n'a pour l'instant repris ou commenté le contenu qui a pourtant déclenché des réactions passionnées sur la Toile. Certains internautes évoquent une véritable censure.

Un silence volontaire face à l'élection de Donald Trump

Au lendemain du résultat de l'élection présidentielle, et alors même que l'arrivée aux plus hautes fonctions de #Donald Trump est considérée comme la revanche d'un électorat blanc très conservateur mis à mal par les huit années de présidence de Barack Obama, le mouvement qui a fait de la défense des droits des citoyens afro-américains son cheval de bataille, rappelle à tout un chacun que ses revendications sont encore et toujours d'actualité. Si on les attendait sur une dénonciation du programme et des propos du candidat conservateur, Black Lives Matter joue la carte de la diplomatie, plaçant le mouvement au delà du clivage entre démocrates et conservateurs. Le rassemblement s'inscrit également dans mouvement général de défiance vis à vis des élites et notamment la classe politique américaine qui ne s'est que très peu souciée de cette population noire, généralement modeste, frappée de plein fouet par la crise économique et encore victime de #Racisme. L'Amérique n'en a visiblement pas terminé avec ses démons.

#Élections