Ces derniers jours, les forces pro-gouvernementales syrienne engagées près de Damas ont fini d'encercler des terroristes du Front Al-Nosra (rebaptisé il y a peu Fatah al-Sham). Cette opération, qui n'a laissé que pour seul choix aux terroristes de se rendre ou de battre en retraite, a permis aux troupes de Bachar al-Assad de reprendre la ville de Khan esh Sheikh, avant-poste clé situé au sud-ouest de la capitale. Une fois dans cette ville, les autorités ont pu découvrir un réseau souterrain étendu sur plus de 700 kilomètres, servant principalement de cache et d'acheminement d'armes, en vue de perpétrer des actes de sabotage dans le sud-ouest de Damas.

Publicité
Publicité

Après s'être totalement emparé des lieux, l'armée syrienne a pu récupérer une ferme dans les alentours de la ville, capturant par la même occasion un groupe de radicaux ayant fui le combat. Ces terroristes ont été interrogés, ce qui a permis de découvrir l'existence d'un autre réseau de tunnels, reliant Khan esh Sheikh à la ville de Marana, située dans la Ghouta Ouest. Dans cette cité, écartée de vingt six kilomètres de la capitale, tout est à reconstruire.

Où en est globalement la lutte contre le terrorisme en Syrie ?

Dans cette ville, comme dans tant d'autres à travers le pays, les terroristes ont fait de la résistance, en essayant de briser, avec leurs dernières forces, l'isolement qui les mènera, finalement, à leur perte. Face à la mobilisation et aux bombardements, ils n'ont pas pu s'échapper, subissant de lourdes pertes.

Publicité

Ces défaites, qui s'accumulent depuis des mois, sont un nouveau revers en vue de la reconquête progressive du terrain accaparé par les différentes affiliations radicales depuis le début du conflit, en 2011. Selon l'ONU, cette #Guerre, d'une violence démesurée, où la population civile croule sous les bombardements intenses et soutenus de la coalition internationale menée par les Etats-Unis depuis 2014, à déjà coûté la vie à plus de 300 000 personnes et forcé au déplacement plus de deux millions d'individus. #Terrorisme #Syrie