Beaucoup de réactions vives secouent la toile après que l'on ait eu vent d'une #Attaque qui s'est déroulée aujourd'hui dans une université de l'Ohio. Craig Stone, chef de la police de l'université, a précisé auprès des journalistes que les événements avaient débuté vers 9h52, heure locale. Un homme au volant d'une voiture a heurté des passant puis il est « sorti du véhicule et a utilisé un couteau de boucher » contre plusieurs personnes. L'agresseur a ensuite été abattu par un policier, comme l'a reporté la chaîne locale WBNS. Peu de temps auparavant, des coups de feu dont la provenance reste encore inconnue avaient été entendus, ce qui a déclenché une alerte de confinement.

« Run, Hide, Fight ». Courir, se cacher, se battre. C'est le message qui avait été envoyé aux étudiants pour les prévenir du danger, et c'est la formule désormais utilisée aux #Etats-Unis lors de fusillades et d'attaques. On ne peut que se désoler devant le nombre de ces drames qui ont lieu dans les universités américaines. L'identité du possible deuxième agresseur, armé, n'a toujours pas été identifié. Il faut savoir qu'aux Etats-Unis, il est illégal de boire de l'alcool avant 21 ans mais légal d'acheter une arme lorsque l'on a 18 ans. Quelques étudiants ont été témoins de la scène alors qu'ambulances, pompiers et membres du SWAT arrivaient sur les lieux de l'événement. Ce sont eux qui ont reporté aux autorités les coups de feu.

Neuf personnes transportées à l'hôpital, une dans un état grave

Un policier ferait également partie des victimes. C'est ce dont témoigne Nicole Kreinbrink, étudiante de l'université. Selon elle, le véhicule « a salement heurté un policier. » Le campus est fréquenté par 60 000 étudiants, un regroupement qui favorise souvent les attaques violentes aux Etats-Unis. On se souvient de l'attaque dans un collège de Roseburg en 2015, au lycée de Marysville-Pilchuck en 2014, à l'école primaire de Sandy Hook et à l'université d'Oikos en 2012... La liste est malheureusement longue, sans mentionner les attaques qui ont eu lieu dans différents pays. De graves événements qui montrent la violence de notre société actuelle, et qui risquent d'alimenter les discours véhéments du nouveau candidat élu Donald Trump. La possibilité d'un acte terroriste n'est pas écartée. #Ohio