La chasse aux drones de reconnaissance est devenue une des priorités militaire de la #Russie. En effet, le pays sera bientôt doté d'un nouveau système visant à lutter contre ces machines d'#Espionnage. Ce système, nommé Repellent, sera en mesure de brouiller et de détruire des drones dont la taille "ne dépasse pas quelques dizaines de centimètres" selon le journal Izvestia. Cette destruction se fera par l'émission de puissantes ondes radioélectriques. De plus, ce dispositif sera capable de mettre hors service des postes de commandement, grâce à un brouillage de leur système de navigation. Cette nouvelle avancée technologique assurera la protection d'aérodromes et d'entrepôts militaires, mais profitera également aux soldats présents au sol.

Publicité
Publicité

Un responsable au Ministère de l'Intérieur a d'ailleurs indiqué que "La mise au point du système est terminée. Il a passé tous les tests [...], et a confirmé toutes les caractéristiques initialement annoncées". Egalement très mobile, Repellent est ainsi capable de détecter un appareil de reconnaissance à plus de 35 kilomètres. Si un tel appareil parvenait à franchir cette zone sécuritaire, un système optique ultra-puissant permettrait de suivre les drones le jour comme la nuit, indépendamment des conditions climatiques. Enfin, cet appareil est en outre utilisable en Arctique, preuve de sa fiabilité et de sa précision même loin de sa base.

Vers une nouvelle guerre froide ?

Depuis la fin de la Guerre Froide, les relations diplomatiques entre les #Etats-Unis et la Russie n'ont pu être souvent au beau fixe.

Publicité

Montrant chacun de leur côté leurs capacités de ripostes et de défenses militaires, les deux pays ne cessent aujourd'hui d'évoluer dans la provocation, s'adaptant à la situation mondiale afin de se préserver l'un comme l'autre d'une quelconque attaque. Avec les récentes accusations de piratage lors des élections américaines, ainsi que la montée des tensions entre ces deux puissances mondiales, le futur ne semble pas destiné à rétablir une véritable entente entre l'ex première puissance mondiale et la grande force de l'Est.