Les sources diplomatiques l’ont donc confirmé : le représentant mexicain ne viendra pas aux Etats-Unis la semaine prochaine comme prévu. Les raisons sont bien évidemment connues, puisque Mr. Nieto a déjà fait part depuis belle lurette de son opinion concernant le projet de Donald Trump de construire un #Mur à la frontière qui sépare le #Mexique et les USA. L’homme fort du Mexique a même publié un tweet sans équivoque, où il affirme que ‘’Ce matin, nous avons informé la Maison Blanche que je ne vais pas être présent à la réunion prévue mardi prochain avec le POTUS’’ (ce dernier mot étant l’acronyme de President of the United States). Plus tôt ce matin, Trump a aussi écrit un message sur le réseau social où il précise qu’il vaut mieux annuler le meeting si son homologue du sud continue d’affirmer que le Mexique ne paiera pas pour le mur : ‘’Si le Mexique ne veut pas payer que pour le mur dont nous avons gravement besoin, il vaut mieux annuler la prochaine réunion’’.

Publicité
Publicité

Voilà qui est on ne peut plus clair ! L’ancien magnat ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a encore précisé que le Mexique est responsable de la perte de beaucoup d’emplois aux USA. Une question se pose alors… quand ces deux hommes vont se voir, pour en parler cartes sur table ?

Trump va-t-il finalement rencontrer Peña Nieto ?

Il est compliqué de deviner à quel moment ces deux représentants nationaux vont enfin se rencontrer pour aborder le sujet une bonne fois pour toutes, tant la situation devient de plus en plus tendue entre leurs deux pays… L’attaché de presse de la Maison Blanche, Sean Spicer, a quand même précisé que ‘’Nous allons tenter d’établir une date pour une réunion à venir. Nous gardons ouverts les canaux de communication.’’. Le bras de fer entre ces dirigeants avait commencé durant les premiers jours de la campagne de Trump, quand celui-ci déclarât que certains mexicains sont des criminels et des violeurs.

Publicité

L’escalade de la tension continue donc, alors que l’ancienne star de télé-réalité commence à prendre des initiatives pour commencer la construction du fameux mur. La situation commence en effet à devenir préoccupante, surtout après l’annonce par le gouvernement mexicain que 50 de ses consulats en Amérique vont être utilisés pour défendre les droits des immigrés dans le pays, et les aider de manière juridique… La bataille diplomatique fait rage, et elle semble (très loin) d'être terminée. #Donald Trump