Un sommet anticipé entre les représentants européens et leurs homologues de l’Empire du milieu aura lieu dans la capitale belge en avril ou mai, selon l’agence Reuters. Le but de ce meeting est de favoriser un traité et une coopération internationale entre ces deux parties du globe, face au protectionnisme ambiant qui semble régner en ce moment à Washington… Trois officiels européens ont d’ailleurs confirmé l’information, et personne ne s’attendait à une réunion au printemps. En effet, la Chine et l’UE a pour habitude de tenir un sommet chaque année, durant l’été de préférence. Mais la date choisie pour 2017 n’avait pas encore été fixée. Voilà qui est bientôt fait, et plus vite que prévu ! Il est également intéressant de constater que le gouvernement de Beijing aurait fait le premier pas, toujours selon les sources officielles, afin que la rencontre ait lieu le plus rapidement possible.

Publicité
Publicité

Le ministre chinois des affaires étrangères n’a, pour l’instant, fait aucun commentaire, ce qui laisse en suspens quelques questions…

L’Europe et la Chine : des amis aux intérêts communs ?

L’Europe des 28 (ou des 27, sans la Grande-Bretagne…) pense que Xi Jinping veut utiliser cette rencontre pour encore faire la promotion d’un échange économique libre et de liens mondiaux. Le président chinois en avait déjà largement parlé au dernier forum économique mondial de Davos qui eut lieu en janvier, il s’agissait alors de sa réponse face à l’élection du nouveau président américain, Donald Trump. Le message envoyé aux #Etats-Unis avec l’annonce de cette réunion est clair : la #Chine a des amis en Europe, et elle le fait savoir… De son côté, l’UE veut solliciter la Chine afin qu’elle devienne un allié au siège des Nations Unies, entre autres.

Publicité

Le Vieux continent est néanmoins toujours inquiet de voir son second partenaire commercial poursuivra sa militarisation en mer de Chine. Cette dernière, n'ayant cure, répète de plus en plus qu’elle désire voir une Europe stable et unie. Elle n’a pas du tout vu d’un bon œil le récent Brexit. Trump, de plus, ne s’est pas privé de menacer le géant asiatique par l’imposition de tarifs d’importations punitifs. Le monde anglo-saxon va-t-il se retirer de la mondialisation, au profit d’autres pays? Un accord de libre-échange Europe-Chine semble en tout cas plus que jamais d’actualité… #Union Européenne