Sept personnes ont été blessées après qu'un suspect ait commis une attaque avec une hache dans la ville allemande de Düsseldorf, selon le magazine Focus. "L'attaque a été signalée à 20h50. L'assaillant est sorti d'un train de banlieue armé d'une hache et s'en est pris aux voyageurs de la gare. L' auteur de l' attaque à la hache commis dans la gare ferroviaire de Düsseldorf, dans l'ouest d'Allemagne, est une personne qui souffre d'un trouble mental. Il est originaire d'ex-Yougoslavie" , a rapporté la police allemande.

"Pendant l'opération initiée après l'attaque de la gare centrale , un homme âgé de 36 ans souffrant de troubles psychiatriques a été arrêté, sept personnes ont été blessées. Les blessés ne sont pas en danger de mort", a précisé le porte-parole de la police à Düsseldorf vendredi matin.

Publicité
Publicité

L'homme est un migrant de l'ancien espace yougoslave domicilié dans la ville de Wuppertal, dans la périphérie de Düsseldorf. "Le trafic a été entièrement interrompu dans la gare de Düsseldorf qui a été évacuée. Des hélicoptères et un important dispositif policier ont été déployés aux environs du lieu de l'attaque", a rapporté le site du quotidien Bild. La police allemande a indiqué qu'elle menait des recherches pour déterminer les circonstances de l'attaque, qui n'a pas été revendiquée comme terroriste. Le maire de la ville, Thomas Geisel, a réagi dans la soirée en apportant son soutien aux victimes. "Mes pensées vont aux personnes innocentes blessées", a-t-il dit.

L'agresseur dans un état grave

L'homme soupçonné d'avoir commis l'attaque à la hache dans la ville allemande de Düsseldorf est dans un état grave, selon la police régionale, cité par le magazine Die Welt.

Publicité

Selon la police allemande, après avoir commis l'attaque à la hache l'agresseur a tenté de se fuir à travers la piste et a sauté d'un pont, à une hauteur de six à sept mètres. L'homme s'est grièvement blessé dans sa chute et il est placé à l'hôpital. On ne sait pas pourquoi il a commis l'attaque, mais selon les autorités allemandes, il n'était pas en état d'être interrogé. #attaque a la hache Allemagne #attaque a Dusseldorf #troubles mentaux