Le classement de 155 pays, selon leur niveau de #Bonheur, a livré ses nouveaux vainqueurs. La quiétude et un bon état d’esprit général sont les meilleurs indicateurs de l’état de la situation sociale, de la prospérité économique et de la santé publique pour les dirigeants et les habitants des différentes nations. Qui ne s’est d’ailleurs jamais demandé si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs ? Ceux-ci qui cherchent un nouveau nid à l’étranger vont maintenant préparer leurs valises ! Une nouvelle fois, les pays nordiques et d'Europe occidentale dominent le haut du tableau. La #Norvège a grimpé de quelques places pour devenir l'endroit le plus #heureux de la planète, après s’être classée quatrième en 2016.

Publicité
Publicité

Elle est suivie de très près par le Danemark (qui a déjà remporté par le passé la première place), l'Islande, la Suisse, la Finlande, les Pays-Bas, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et la Suède. Comme toujours, le bonheur est à la fois subjectif et social. C’est pour cela que cette étude tente de tenir compte de cette situation en prenant pour points de repères six variables principales: le PIB par habitant, l'espérance de vie, le soutien social, la liberté, la générosité et l'absence (ou la perception) de la corruption. La Norvège occupe le top mondial grâce, entre autres, à sa production de pétrole au bénéfice des générations futures, ce qui lui permet de se protéger des hauts et des bas à venir. On ne peut pas en dire autant des pays qui arrivent en queue de peloton…

Les pays les plus heureux : l'écart entre les grandes puissances et les pays africains

Les nations puissantes sont toutes… dans le top 100.

Publicité

Les États-Unis arrivent à la 14e place parmi les pays où règne le bonheur, et perdent une position par rapport à l'année dernière. L'Allemagne occupe la 16e place, comme en 2016, tandis que le Royaume-Uni remonte de quatre niveaux pour se classer au 19e rang. La Russie, elle remonte de sept places (49e position). La France occupe la 31e place, le Japon la 51e, tandis que la Chine a remonté de quatre marches pour s’installer à la 79ème place. Comme attendu, les pays déchirés par la guerre et les pays d'Afrique sub-saharienne ayant subi des difficultés économiques ont obtenu les résultats les plus médiocres. C’est le cas de la République centrafricaine, du Burundi, de la Tanzanie, de la Syrie, du Rwanda, du Togo, de la Guinée, du Libéria, du Sud-Soudan et du Yémen. Rappelons, qu’en dehors des considérations économiques, le Bhoutan est toujours l’un des pays les heureux du monde…