La rencontre entre #Angela Merkel et #Donald Trump hier n'a certes pas été désastreuse, mais elle n'a pas non plus abouti à des accords fermes entre les deux administrations sur des sujets centraux pour l'une comme pour l'autre. De ce fait, principalement dans le but de consolider l'Union Européenne, le couple franco-allemand s'est renforcé devant la menace d'un désengagement américain.

Promouvoir l'autonomie européenne

Les capitales européennes s'en doutaient, mais maintenant elles vont devoir apprendre à collaborer plus solidement face aux nouveaux enjeux qui sont les leurs et aux nouvelles menaces. Car le risque est celui d'une désintégration complète de l'Union européenne, afin que chaque Etat retrouve sa pleine souveraineté pour continuer à négocier selon les conditions imposées par les #Etats-Unis. De ce fait, le couple franco-allemand retrouve de son importance, car c'est désormais à ces deux partenaires européens d'assurer la cohésion du vieux continent en donnant des preuves de l'avantage commun à rester unis. Mais durera-t-il même après l'élection présidentielle française de mai 2017 ? Personne ne peut encore le dire, tout dépendra du résultat des urnes.