Mercredi après-midi, une attaque terroriste a eu lieu près du Parlement britannique à Londres. selon un dernier bilan? 3 personnes ont été tués, en plus de l'assaillant et du policier attaqué à l'arme blanche par ce dernier. il y a eu également au moins 40 blessés dont 3 lycéens français et 3 policiers. D'après le commissaire adjoint Mark Rowley, chef de l'antiterrorisme, selon les premières pistes, l'assaillant a dirigé sa voiture contre des piétons sur le pont de Westminster avant d'avoir un accident. il s'est ensuite dirigé vers le parlement britannique.

Attentat de Londres: 7 personnes ont été déjà arrêtées

Hier matin, Mark Rowley a annoncé dans une déclaration devant Scotland Yard que 7 personnes ont été déjà arrêtées en lien avec cet #Attentat.

Publicité
Publicité

Selon toujours le chef de l'antiterrorisme, les arrestations ont eu lieu à 6 adresses différentes, à Londres et Birmingham, mais aussi ailleurs dans le pays. Mais depuis, 8 personnes ont été arrêtées.

Cette attaque a entrainé un vent de panique dans le centre de la capitale britannique: les passants se sont affolés, certains se ruent dans le métro le plus proche; la police se déploie en masse; et le Parlement a été barricadé. Avant d'être évacués vers les locaux de Scotland Yard, situés à proximité, les députés ont été confinés à l'intérieur. Ils étaient escortés par des policiers lourdement armés. La Première Ministre Theresa May était saine et sauve.

Londres: déjà victime des actes terroristes

Ces dernières années, Londres a été déjà durement touchée par des actes terroristes. Le 7 juillet 2005, 3 explosions se sont survenues dans un intervalle d'une minute dans le métro londonien.

Publicité

Seulement 5 minutes après ce premier choc, l'étage supérieur d'un autobus en circulation a explosé lui aussi. Le bilan a été très lourd: 56 personnes ont perdu leur vie et 700 ont été blessées. Le 22 mai 2013, un autre acte terroriste a fait trembler le Royaume-Uni. Deux hommes ont renversé en voiture un militaire britannique qui avait servi en Afganistan, avant de sortir du véhicule pour l'égorger et essayer de le décapiter. Depuis juin 2013, 13 attentats ont été déjoués.