Pourquoi les déplacements d'officiels turcs en Europe sont-ils aussi nombreux depuis l'annonce d'un référendum constitutionnel ? Quel est l'objet de ce référendum constitutionnel ? En fait, il s'agira de présenter au peuple turc une nouvelle constitution, dont le principe est qu'elle fasse changer le pays de régime politique : celui-ci basculera d'un régime parlementaire à un régime présidentiel, permettant au chef de l'Etat de s'affranchir de plus en plus souvent de l'avis de son Parlement.

Faire du président Erdogan un sultan

Ce référendum se déroulera le 16 avril, soit dans bientôt un mois, et il demandera aux Turcs : voulez-vous passer d'un régime parlementaire à un régime présidentiel ? Si le peuple l'accepte, alors les nombreux amendements de 2017 seraient ajoutés à la Constitution de 1982.

Publicité
Publicité

Selon le sondage le plus récent (2 mars), réalisé sur un échantillon de 5400 personnes, le " oui " l'emporterait très largement, à 58.9% des voix. Or, une très grande communauté turque se trouve en Europe : 1.4 millions de Turcs vivent en Europe et pourront voter au référendum constitutionnel. D'où l'importance capitale du vieux continent pour les autorités turques, qui mènent de plus en plus souvent campagne en Allemagne, aux Pays-Bas et en France. Cette décision s'inscrit dans le cadre de l'état d'urgence et de la lutte contre le terrorisme, selon les autorités. #Turquie