Cet #Artiste camerounaise ancrée dans le monde de la #Danse depuis de nombreuses années, chante et propose diverses collaborations dans son domaine artistique. Habituée à découvrir de nouveaux horizons, cette créatrice dans l'âme, n'hésite pas a parfaire son univers en intégrant tour à tour ses aspirations et ses ambitions lors des échanges avec son public. Désireuse de partager son travail avec ses fans, Jy Junelle monte son crénau en créant très prochainement sa ligne de vêtements. Inspirée par le monde qui l'engouement, et aussi par ses nombreux déplacements de part le monde, l'artiste à voulu donner une touche nouvelle dans le monde de la mode, en faisant naitre sa propre marque déposée qui sera dévoilée très bientôt .

Publicité
Publicité

Souhaitant être considérée comme une artiste accomplie, elle travaille dur, afin de pouvoir un jour réaliser ses rêves. Très proche de sa styliste Noni Prisca, la jeune camerounaise, nous réserve de nombreuses surprises dans les mois qui suivent. D'ici quelques semaines, elle lancera son prochain clip avec la collaboration de Danswing Production, Jy Junelle Intel production aura même lancé un appel à candidature pour une sélection de danseurs et de danseuses Black, métisses ou autres; professionnels ou semi-professionnels. Dans sa rythmique comme son célèbre titre Abeng, l'artiste veut ainsi nous faire redécouvrir son univers et celui de ses choix dans son monde vestimentaire.

La mode plus qu'un vêtement, une signature

Encore sur le qui-vive, la jeune camerounaise nous prépare une collection des plus extraordinaire qui mettra en exergue la femme africaine, mince, forte, grande ou petite.

Publicité

Le choix de ses tissus accompagnera naturellement la couleur de peau de ses modèles, le physique autant fort des #Femmes d'Afrique, que celui des femmes menues. Pensant s'associer à des personnes talentueuses, elle espère les transmettre ses idées le moment venu. En associant la célébrité et le monde de la mode, lorsqu'il faille qu'elle s'exprime, Jy Junelle répond immédiatement sans détour : "Je pense tout simplement que chaque chose doit être faite en son temps. Mon style de musique est pour un certain âge, après, il va falloir laisser la place aux autres en apprenant à développer le talent des plus jeunes, et à leur donner à eux aussi, la chance de pouvoir réaliser leur propre rêve. Mon souhait est de pouvoir bien lancer ma marque de vêtements et des produits cosmétiques dérivés, car je sais très bien que la beauté et l'énergie que j'ai sur scène finira un jour. En ce moment, je travaille beaucoup avec Noni Prisca une talentueuse styliste qui me suit dans mon délire permanent. Je lui explique ou je dessine simplement le modèle qui me convient et elle le ressort à merveille".

Depuis quelques mois, cette artiste camerounaise se produit un peu partout au Cameroun ( rentrée culturelle d'Ebolowa, 10 ans d'anniversaire de X-Maléa, Salon Promote du Palais Des Congrès de Yaoundé , Mvet Night-Club, Sanza Niht-club, défilés de mode....) ou elle compte s'investir dans de différents projets structurels pour la culture.

Publicité

D'une imagination fertile, l'artiste voudrait s'entourer de professionnels, afin de pouvoir faire naitre des projets concluants qui pourront aider la jeunesse d'Afrique et du monde.