Certains livres relatent des témoignages jugeant cette bataille " légendaire ", mais les historiens prennent du recul en croisant les sources et fournissant d'autres témoignages de survivants. Michael Boire, historien canadien, dénonce une " fabrication " de l'événement par certains, et préfère donner les faits pour montrer que cette bataille n'a pas été un tournant dans la Première Guerre mondiale.

Une bataille comme toutes les autres?

L'animateur Pierre Berton a fait entrer Vimy dans la légende grâce à un livre relatant les témoignages de survivants. De sorte que la parution de ce livre, au milieu des années 1980, en pleine Guerre froide, a connu un franc succès, avec des centaines de milliers d'exemplaires vendus.

Publicité
Publicité

Néanmoins, il faut prendre garde aux récupérations visant à consolider l'histoire du #Canada comme Etat indépendant de la couronne britannique. Selon Michael Boire, le récit de Pierre Berton est truffé de " on dit " et il n'en résulte qu'une pure fabrication. En effet, il affirme que la plupart des prétendus canadiens de cette division venaient en fait des îles britanniques - la plupart des Canadiens ayant déserté le champ de bataille. De plus, il apporte d'autres témoignages de soldats ayant survécu, qui expliquent qu'à leurs yeux, la bataille de Vimy fut " une bataille comme toutes les autres." #France