L'Agence centrale de renseignement des États-Unis a annoncé la création d’une unité spéciale chargée de traiter le dossier brulant qui concerne la #Corée du Nord, selon Reuters. Le centre utilisera toutes les ressources de la #CIA et d'autres organismes de renseignements américains pour lutter contre les menaces balistiques tant que le régime de Pyongyang continue les essais nucléaires, a annoncé ce mercredi l’organisation de surveillance dans un communiqué officiel.

‘’La création du Centre de la mission coréenne nous permet d'intégrer et de diriger les efforts de la CIA de manière plus délibérée contre les menaces sérieuses pour les États-Unis et ses alliés émanant de Corée du Nord’’, a ainsi déclaré Mike Pompeo, directeur de la CIA.

Publicité
Publicité

Il s’agit du 11ème centre missionnaire de la CIA. Ceux-ci fonctionnent comme des entités autonomes axées sur les enjeux qui utilisent et intègrent tous les éléments et ressources de l’organisation. Parmi les autres missions, mentionnons les Centres de mission pour l'Afrique, pour le contre-terrorisme, pour le contre-espionnage, et le Centre de mission pour le Proche-Orient. Cette création, uniquement axée sur un pays en particulier, par opposition à un focus sur toute une région ou continent, indique que l'administration du président Donald Trump adopte une approche plus incisive encore pour contrer la Corée du Nord.

La Corée du Nord dans la ligne de mire de la CIA

"Vu que les menaces auxquelles notre pays est confronté sont évidentes, il faut que la CIA continue d'évoluer pour y faire face", a affirmé Heather Fritz Horniak, porte-parole de la CIA, à la presse.

Publicité

Cette escalade contamine d’ailleurs aussi les pays voisins, au point que la Chine a demandé l’aide de la Russie afin de résoudre ces tensions de manière diplomatique. Et ce, peu après que le 45ème président américain ait menacé d’une possibilité d’un ‘’conflit majeur’’ avec la Corée du Nord après les tests effectués par cette dernière. Des voix discordantes atténuent la pertinence d’une unité spéciale, dont un ancien responsable de la CIA.

Bob Baer a d'ailleurs déclaré à la chaine de télévision Al Jazeera que la CIA ne savait pas quoi faire avec une Corée du Nord armée. Il a également souligné que la Corée du Nord ne pourrait jamais prétendre à une force égale avec les États-Unis, de sorte qu'elle utilise sa carte nucléaire comme un chantage pour obtenir des concessions, ou pour forcer les USA à négocier. Baer a ensuite suggéré que son pays devrait tirer parti de l'influence de la Chine dans la région, afin de laisser cette grande puissance empêcher son voisin de s’armer du point de vue nucléaire. Kim Jong-un, de son côté, continue d’agiter, tout comme son homologue américain, l’ombre d ‘un conflit majeur. #Etats-Unis