Alors que la tension monte en Asie de l'Est sur fond de tests de missiles par la #Corée du Nord, le Sud a secouru ce week-end des pêcheurs nord-coréens en difficulté au large de ses côtes, dérivant au gré des courants. Sur les deux bateaux assistés, l'un s'était même complètement retourné. Selon la procédure obligatoire mise en place par Séoul au sein de son ministère de l'Unification, les pêcheurs accidentés ont été interrogés par les autorités sud-coréennes.

Déjà, en Décembre dernier, la Corée du Sud avait sauvé des marins du nord, et les avait même renvoyés à Pyongyang selon leur propre demande. Il existe donc un système étroit de communication entre les deux pays ennemis, comme le confirme volontiers à l'agence Reuters le ministre sud-coréen de l'Unification, Lee Duk-haeng.

Publicité
Publicité

Ainsi, les pêcheurs secourus ce week-end pourront eux aussi rejoindre leur pays si ils le souhaitent.

L'élection récente d'un nouveau président à Séoul aurait par ailleurs pu calmer les tensions entre les frères ennemis de la péninsule coréenne. Car depuis 2010, suite à la disparition d'un navire sud-coréen qui aurait été abattu par Pyongyang, la communication entre les deux pays était quasiment interrompue, réduisant ainsi en cendres les efforts faits depuis 2000. Mais les tests balistiques menés ces dernières semaines par le Nord pourraient complètement rabattre les cartes...