La #Mode nous investis tout au long de notre vie et de notre parcours. Peut-on vivre sans la mode ? Personne ne pourrait, ni ne saurait l’affirmer par une négation ou autre chose, cependant, elle fait inéluctablement partie de nos mœurs et de notre entourage vestimentaire. Créer, apporter une vivacité visuelle, mettre en vie un imaginaire pensé, requiert en grande partie le vécu de cette mode qui semble t-il affecte parfois notre personnalité. Restreint à devoir s’y accommoder de manière formelle ou pas, la mode ne cesse de nous investir de sa présence et de sa discipline sectaire du vêtement. La maison de couture #Touky au Cameroun , restitue de prime abord cette emphase et cette originalité que l’on pourrait qualifier d’asservissement.

Publicité
Publicité

Ouverte depuis de nombreuses années dans la capitale politique du Cameroun, la maison de couture, est le travail de toute une équipe mise à la disposition du public. Sans se lancer dans la démesure, cette grande enseigne de la mode camerounaise et même africaine n’en est pas à son premier essai. Touky couture, organise régulièrement des expositions et des défilés de mode afin de présenter ses collections, qui varient au fil des saisons. Le 23 Février 2017, a eu lieu « l’apéro Touky » au restaurant d’un immeuble de la CNPS (caisse nationale de prévoyance sociale) situé en face de la poste centrale, qui visait à présenter une première fois la collection « Séduction » au public et aux hommes de médias. Durant cette présentation si particulière, la styliste expliquera sans démordre, le pourquoi de ses choix et de la matière mise en vie pour cette collection.

Publicité

La restitution de cette présentation s’achèvera ce Jeudi 11 Mai 2017 à l’IFC (institut français du Cameroun) de Yaoundé aux alentours de 16 heures.

La Séduction, une autre façon de penser la mode selon la maison de couture Touky

Sur une touche de tissu en polyester, complétée par du coton aux accents de pagne de la marque wax ou Vlisco, on aura parfaitement pu se balader entre le cuir fin raccordé au velours travaillé visuellement, et ainsi entrer en symbiose avec la phase « séduction » de Touky. La couleur dominante étant le noir, cette collection fera revivre cette immersion de la beauté du tissu à travers le corps de ces mannequins professionnels sélectionnés pour l’occasion.

Une des tenues phares de cette collection, restera celle parée de broderies faites à la main et de plissages, animé à du satin noir dont seront reliés des gants de cette même couleur dominante. Touky, par son style vestimentaire signé à la fois mondain et classe, fait un intermédiaire entre le classique et le vintage. Des modèles virevoltants ont paradé dans l’allée de l’IFC sous le regard attendris et confus de certains.

Publicité

Néanmoins, les plus avisés se sont faits une image de cet assemblage travaillé avec soin avec l’équipe de cette créatrice qui fera sans doute parler d’elle dans les mois à venir.

Touky séduit et balade sa vision au delà des frontières

Invitée à se produire au Bénin le mois de Juin, cette styliste camerounaise défendra les couleurs de son pays en y accédant avec cette collection si significative de sa marque. Ce faisant de plus en plus remarquer dans le monde de la mode, la maison Touky achèvera son parcours au mois de Septembre au Palais des Sports de Yaoundé avec cette collection et institueras ainsi sa vision créatrice au centre de son vécu artistique.

Toujours en quête de nouveaux talents, la maison de couture ouvre son institut et propose des formations professionnelles aux passionnés de mode et de #Création. Dans le but d’élargir son travail, Touky préserve inéluctablement le patrimoine culturel africain en lançant cette académie, qui on le souhaite fera naitre de nouveaux talents à l’image de cette révolutionnaire de la coupe vestimentaire.