La journée mondiale contre l'#Homophobie et la transphobie a été lancée par un français du nom de Louis-Georges Tin. Elle a eu lieu pour la première fois le 17 mai 2005, ce qui explique pourquoi ce jour reste gravé dans le coeur des homosexuels et transsexuels. Ce lancement s'est fait 15 ans après la suppression de l'homosexualité de la liste des maladies mentales. Depuis cela, des manifestations et événements sont au coeur du projet afin de se faire entendre. La journée est alors célébrée dans plus de 60 pays dans le monde entier !

Des chiffres de plus en plus critique !

De nombreux homosexuels se font insulter, tabasser dans la rue à cause de leur sexualité qui ne plait pas à tout le monde.

Publicité
Publicité

Dans 18% des cas, ils se font discriminer et dans 17% des cas, les homosexuels se font harceler. Des chiffres qui ne cessent d'être alarmant. Malgré la loi du mariage pour tous créée en 2013 par l'ancien président de la France, François Hollande, les homosexuels continuent de se faire discriminer dans la société. De plus en plus d'homosexuels mettent fin à leurs jours à cause de cette injustice au quotidien. D'après les sources, " les personnes lesbiennes, gaies, bi et trans se suicident en moyenne quatre fois plus que le reste de la population". Selon l'association Homosexualité et socialisme, 67% des jeunes de 16 à 26 ans qui sont transsexuels ont "déjà pensé au suicide". De nombreux jeunes sur les réseaux sociaux ou sur Youtube crées des pages et font des vidéos afin de sensibiliser le plus de personnes possibles ! Leurs droits doivent être entendus par le public.

Publicité

Comment lutter contre l'homophobie et la transphobie ?

A l'école, au travail, dans le métro ou dans la rue, les homosexuels sont souvent victimes de leur sexualité et souffrent de jugement que les autres peuvent porter sur eux. Dès le plus jeune âge, nous apprenons aux enfants que le rose est destiné aux filles et le bleu est destiné aux garçons. Cependant, l'individu n'a pas à respecter ces codes qui ne font pas de lui ce qu'il veut être ! De nombreuses associations sont présentes pour lutter contre l'homophobie comme SOS homophobie qui propose sur son site internet des lignes d'écoutes anonymes ou encore des témoignages pour comprendre ce qu'ils subissent au quotidien..

Après ce qu'il se passe actuellement en Tchétchénie, n'est-il pas temps de passer à l'action et de stopper cette injustice ? Ne laissez pas cela détruire la vie de milliers de personnes. Aidez-les à lutter contre l'homophobie dès maintenant !