#Times Square est un passage obligatoire pour tous les touristes qui visitent la ville de #New york. Avec ses magasins, ses théâtres, ses buildings et ses panneaux lumineux par milliers, c'est un des quartiers les plus populaires et incontournables de la ville de New York. Mais ce jeudi 18 mai, juste un peu avant 12H00, alors que les touristes et les habitants commençaient à flâner sous la chaleur écrasante, un chauffard a foncé sciemment dans la foule semant la panique !

"Le chauffard voulait renverser tout le monde !"

A bord d'une Honda Accord rouge bordeaux, le conducteur a accéléré puis monté sur le trottoir de la 7ème avenue à vive allure.

Publicité
Publicité

Sur son passage, il fauche des piétons dont une adolescente de 18 ans, originaire du Michigan et venue visiter la ville, qui sera tuée sur le coup. Dans sa course, le chauffard blessera pas moins de 23 personnes, dont 7 blessés graves emmenés à l'hôpital pour des soins. Un photographe de l'AFP présente sur place raconte l'horreur de la scène : "Il y avait des personnes par terre, des gens pleuraient !", une autre témoin britannique raconte : "On aurait pu penser qu'il voulait renverser tout le monde sans exception !". Et d'ajouter : "Des personnes se trouvaient sur le capot de la voiture, elles volaient sur les côtés ! La fille qui était devant moi était comme un tas de terre, elle était clairement morte. Ca s'est passé si vite !". Les passants sont sous le choc !

Que sait-on sur l'identité du chauffard ?

Après avoir fini sa course dans un panneau de signalisation, la voiture s'est arrêtée.

Publicité

Le conducteur est rapidement interpellé par les services de police arrivée à peine 10 secondes après l'incident. L'auteur de cette épouvantable scène est identifié : c'est un américain de 26 ans qui répond au nom de Richard Rojas. Et surprise, cet habitant du quartier du Bronx est un ancien militaire ayant servi dans l'US Navy de 2011 à 2014. Néanmoins, l'individu est apparemment déjà connu par les autorités et arrêté à deux reprises pour les faits suivants : conduire en état d'ivresse entre 2008 et 2015, et comportement "menaçant" de nature non précisée l'année dernière. Rojas sous l'emprise de stupéfiant ce jeudi, aurait affirmé aux policiers qu'il entendait des voix et espérait être abattu par les autorités suite à son geste désespéré. Les résultats du test d'alcoolémie seront bientôt connus.

Après l'accident, de nombreux véhicules d'urgence, de polices, d'ambulances et pompiers sont arrivés sur les lieux pour bloquer la place et mettre en place un cordon de sécurité pour le bon déroulement de l'enquête.

Publicité

Cet incident a causé des embouteillages aux alentours du point névralgique de Manhattan.

La piste terroriste écartée

Big Apple et les #Etats-Unis ont été habitué à leurs lots d'attaques terroristes, comme l'attentat à la voiture piégée à Times Square il y a 7 ans presque jour pour jour. A priori, celle-ci n'en est pas une. Le maire de New York, Bill de Blasio, a déclaré lors d'une conférence de presse sur la place : "Sur la base de l'information dont nous disposons, aucune indication ne va dans le sens d'un acte terroriste". Il ajoutera que "l'enquête se poursuit" et que les services de police "ont renforcé la présence des autorités dans certains endroits-clé" de cette immense ville d'environ 8,5 millions d'habitants, afin de rassurer les citoyens américains et les habitants de la ville. Même si la sécurité et la surveillance vidéo ont été renforcées dans les rues de New York, et en particulier dans le quartier de Times Square, il reste difficile de maîtriser les 365 000 personnes qui arpentent les rues chaque jour.

Une attaque à la voiture-folle qui ravive de bien tristes souvenirs dans la tête des New-Yorkais.