"Le moment est venu de dire: trop c'est trop" a délcaré Theresa May. Après l'attaque terroriste du 04 juin 2017, faisant état de sept morts et celles de Westminster le 22 mars (5 morts) et l'#Attentat-suicide à Manchester le 22 mai, à la suite d'un concert d'Ariana Grande, la première ministre britannique a tenu aujourd'hui un discours au 10 downing street, sur la nouvelle stratégie à adopter. Elle a déclaré lors de son allocution "Nous ne pouvons pas et ne devons pas prétendre que les choses puissent continuer ainsi".Elle a ajouté qu'il fallait désormais s'adapter à l'évolution du terrorisme qui ne s'élabore plus que sur des plans minutieusement préparés mais bien plus sur des appels aux volontariats où les assaillants se copient les uns les autres.

Publicité
Publicité

Quatre domaines sont donc visés par Theresa May :

  • la lutte contre "l'idéologie du mal" : considérée comme le lieu de départ de toutes idées terroriste.
  • la réduction d'espace d'expression sur internet pour les extrémistes : "Nous devons travailler avec les gouvernements démocratiques alliés pour conclure des accords internationaux sur la régulation du cyberespace"
  • accroissement de moyens pour identifier les individus radicalisés
  • l'évolution de la stratégie antiterroriste doit aux vues des récentes attaques être revue.

L'allongement des peines d'emprisonnement dans le cadre du terrorisme, a aussi été abordé.

Rappel des faits

Une camionnette fraîchement louée fonce directement sur la foule de London Brigde et continue sa route Borough Market voisins. Trois hommes finissent par descendre du véhicule, armés.

Publicité

Après avoir poignardé plusieurs personnes, les assaillants ont été tués après pas moins de cinquante coups de feu de la part des policiers britanniques! Le bilan de victime s'élève à sept personnes et 48 blessées.

Bien que les trois attentats n'aient selon la première ministre pas de lien entre eux, douze arrestations ont été effectuées et des perquisitions sont encore en cours. Cependant l'attentat londonien n'a pas été revendiqué .Mais selon plusieurs témoins de la scène, ils auraient rapporté à la police avoir entendu "C'est pour Allah".

Des législatives maintenues...

Malgré cette tragédie Theresa May (et alors que le maire de Londre souhaitait le report) a affirmé la bonne tenue des élections législatives prévu aujourd'hui. Les partis ayant par respect interrompu leurs campagnes le jour de l'attentat ont repris dès le lendemain. Nul doute se fait, sur l'influence des récents événements dans le score des votes ! #Londres