Alors qu'un homme de 22 ans atteint d'une maladie mentale vient de mourir dans une explosion qu'il a commis devant une école chinoise ce jeudi 15 juin 2017, les signes de protestation et d'aliénation de la population existe depuis plusieurs années.

Aéroport de Pékin

En effet, en 2013, un homme en chaise roulante avait fait exploser une bombe d'origine artisanale à l'aéroport international de Pékin dans le but de protester contre la violence policière de son pays. Vers 18h20 heure locale, l'homme a fait exploser un paquet de poudre noire utilisée généralement pour fabriquer des feux d'artifice à sortie des arrivées des vols internationaux, Terminal 3.

Publicité
Publicité

L'homme âgé de 34 ans sera la seule victime de cette #Explosion puisqu'il se serait blessé au bras.

Après avoir été conduit à l'hôpital, l'homme qui a déclenché la bombe a par la suite écopé de plusieurs années de prison. Il aurait actionné le détonateur de sa bombe après avoir été empêché par la police de distribuer ses tracts. A ce jour, aucun détail n'a été fourni sur le contenu de ces prospectus. Selon lui, il aurait été battu par la police chinoise en 2005 alors qu'il travaillait en tant que moto-taxi dans la ville de Dongguan (sud de la #Chine). #PEKIN