Habituellement, on a coutume de définir les Jeux de la Francophonie comme une compétition multi-sports et des concours à caractère culturel constitués d'épreuves individuels ou d'équipe. En outre, on pense aussi que les #Jeux de la Francophonie sont une occasion permettant à la jeunesse francophone de se divertir par le sport et la culture. De ce fait, on peut penser que les Jeux de la francophonie sont une compétition sportive et culturelle comme toutes les autres. Pourtant, selon le pays ou le continent qui les organisent, les Jeux de la Francophonie peuvent devenir le miroir qui laisse transparaître comme dans un film, le patrimoine civilisationnel local.

Publicité
Publicité

Elles peuvent mettre en relief, ce qui constitue la réserve de connaissances d'une société, cette réserve de connaissances qui garantit l'intersubjectivité au sein d'une société. Flash-back sur l'édition 2017 des Jeux de la Francophonie en #Côte d'Ivoire.

L'hospitalité et la Fraternité ivoiriennes mises au jour

Le «Pays de l'Hospitalité », «la Patrie de la Vraie Fraternité », c'est ainsi que la Côte d'ivoire se magnifie dans son hymne national. Il n'en faut pas plus pour que l'organisation de l'édition des Jeux de la Francophonie de juillet 2017 prochain prenne une autre allure.

D'entrée de jeux, un spécial Manager est nommé. Il s'agit du Gouverneur du District d'Abidjan, Monsieur Robert Mambé Beugré, qui devient pour l'occasion, le Ministre spécial et plénipotentiaire, chargé de l'organisation des Jeux de la Francophonie en terre ivoirienne.

Publicité

C'est en quelque sorte le maître de cérémonie. Pour tout ce qui concerne l'organisation de cette haute compétition en Côte d'ivoire, en juillet 2017, c'est par lui qu'il faut passer. Comme au village africain, il y a des ritualistes, compétents pour organiser les rites, depuis l'accueil et la préparation des initiés jusqu'à leur couronnement. La nomination en Côte d'ivoire, d'un ministre spécial des Jeux de la Francophonie édition 2017 obéît à cet esprit.

Ensuite, un nouveau village est sorti de terre. C'est le village qui accueillera les Jeux. Et ce n'est pas tout. Par décret ministériel, la Ministre en charge de la Salubrité urbaine, Mme Anne-Désirée Oulotto a ordonné l'opération «coup de balai» dans toute la Perle des Lagunes (Abidjan) et dans toutes les grandes villes. Depuis des mois donc, Abidjan et toutes les villes ivoiriennes font leur toilette. Jour après jour, on cure les fossés, on dépoussière les quartiers, on évacue les routes... et cetera. Mine de rien, c'est la manifestation de l'hospitalité africaine.

Publicité

En effet, en #Afrique, lorsque l'on doit recevoir un étranger, ou un ami venant de loin, il faut lui préparer une belle couchette. Cela passe par le nettoyage des coins et recoins de la maison, de la chambre qu'on lui réserve, et finalement, par le renouvellement de toute la literie. C'est cet esprit qui motive, alimente le décret ministériel instituant l'opération coup de balai.

Pendant que la Côte d'ivoire est en ébullition pour réussir ce grand événement, les autres pays frères d'Afrique ne restent pas indifférents. Et c'est le Cameroun du Président Paul Biya qui annonce le premier les couleurs, lorsqu'il dépêche un de ses diplomates en Côte d'ivoire, en vu d'un don financier substantiel. Ceci, pour permettre à la Côte d'ivoire de mettre au large, le cœur de ses hôtes en réussissant l'organisation des jeux. Dans la foulée, d'autres pays frères d'Afrique, mais encore, d'autres amis de la Côte d'ivoire en dehors de l'Afrique annoncent leur contribution. Et c'est là, où l'on peut voir se déployer une valeur africaine ancestrale : la solidarité. En Afrique, celle ou celui qui reçoit un étranger peut toujours compter sur les parents et les amis pour les dépenses liés aux frais de bouches et au séjour de cet étranger. C'est cette coutume qui est mobilisée par les pays frères et pays amis de la Côte d'ivoire à l'occasion des Jeux de la Francophonie.

Mais, la mobilisation des ressources coutumières africaines pour les Jeux de la Francophonie de 2017 ne s'arrêtent pas là. Elle s'étend à la métaphysique.

La foi en Dieu et la croyance aux ancêtres en renfort

Le Gouverneur du District d'Abidjan, Ministre spécial des jeux de la Francophonie en Côte d'ivoire, Monsieur Robert Mambé Beugré confie les Jeux de la Francophonie à Dieu et aux ancêtres. C'est ainsi qu'avant l'arrivée de la date des Jeux à proprement parler, Monsieur Robert Mambé Beugré a réuni les guides religieux du pays, à savoir, les Évêques, les Pasteurs, les Imams, les Prêtres des religions traditionnelles...etc. Il leur a demandé de confier dans leurs prières, les Jeux de la Francophonie 2017 à Dieu et aux ancêtres, pour qu'il n'y ait aucun raté, mais que la réussite des jeux soit totale. En quittant le Ministre Spécial des Jeux de la Francophonie, les prélats et tous les orants ont promis d'accomplir leur mission d'intermédiaires entre le monde visible et le monde invisible.

Dernière information en date : le Ministre Spécial des Jeux de la Francophonie de Côte d'ivoire a réuni les faiseurs de rois en Afrique, pour leur demander de veiller à la réussite des Jeux de la Francophonie pour l'honneur de la Côte d'ivoire et de toute l'Afrique. Eux, les faiseurs de rois africains, ce sont les femmes, les jeunes et la société civile.

Ainsi en est-il des Jeux de la Francophonie : faire rayonner les traditions constitutionnelles des pays membres.