Le capitaine de la police locale indiquait que le glissement de terrain qui a fait 141 disparus samedi matin à Xianmo, dans le Sichuan, était vraisemblablement lié à la période de pluie diluvienne qui le précédait. Cependant, selon un responsable chinois de la météo, la pluie ne serait pas le seul facteur ayant entraîné le triste événement de ce matin. En effet, sur le service public télévisé chinois, le directeur du bureau local de la météorologie a vu dans ce qui s'est passé samedi matin la conséquence du gigantesque séisme de 2008, responsable de 87 000 morts en 2008 dans le Sichuan.

Une combinaison de facteurs naturels

La pluie n'est pas seule en cause, de même que le séisme de 2008 n'est pas seul en cause.

Publicité
Publicité

Ce serait, selon ce responsable, la combinaison de ces deux facteurs qui serait la cause de l'éboulement dévastateur de samedi matin. Ainsi, selon lui, depuis 2008, les roches composant la montagne autour du village se seraient fragilisées ; elles n'attendaient donc qu'un autre phénomène naturel pour tomber en chute libre. C'est la pluie qui a provoqué l'étincelle nécessaire. Selon ce responsable, même une faible pluie suffisait pour déclencher une grande catastrophe naturelle. #Chine