La police allemande a utilisé des canons à eau et du spray au poivre pour disperser les manifestants anticapitalistes après que des affrontements avec la police ont éclaté à Hambourg, en marge du début du #G20 et de l'arrivée des chefs d’États des plus grandes puissances mondiales, dont Donald Trump et Vladimir Poutine. La police a indiqué que 74 policiers ont été blessés tout au long de la soirée, bien que la plupart d'entre eux ont subi des blessures mineures. Les organisateurs ont eux déclaré que plusieurs manifestants avaient des blessures, sans toutefois en préciser le nombre.

La police de Hambourg attend des renforts

La marche « Bienvenue en enfer » de jeudi soir devait passer de la zone du port historique de Hambourg vers le lieu où le sommet du G20 devait avoir lieu vendredi et samedi.

Publicité
Publicité

Mais finalement, la #manifestation s'est arrêtée à environ 300 mètres de sa destination après que la police a bloqué le chemin des manifestants. La violence a éclaté près du début de la manifestation dans une place utilisée de façon hebdomadaire pour le marché de poissons de Hambourg. La ville est d'ailleurs en état d'alerte jusqu'à la fin du G20, la police de Hambourg ayant d'ores et déjà fait appel à des renforts. #Donald Trump