C'est dans la nuit, à 3h02 exactement, qu'un puissant tremblement de terre d'une magnitude de 7,4 sur l'échelle de Richter a ravagé Gölcük, une ville située dans le golfe d'Izmit. Ce #Séisme, qui a réveillé en catastrophe les habitants de la ville et des alentours, a duré 45 secondes. Cette forte secousse a été ressentie jusqu'à Istanbul, Adapazari et Yalova.

Un bilan très lourd

Tout comme l'île de Kos qui a connu un fort séisme ce 21 juillet 2017 [VIDEO] et le tremblement de terre survenu le 12 juin 1999 en Grèce [VIDEO], Izmut est située sur la faille nord-anatolienne qui représente une des zones les plus sismiques au monde.

Publicité
Publicité

Le bilan du séisme de 1999 en #Turquie, également appelé séisme d'Izmut, a détruit des milliers d'infrastructures. Quand au bilan "humain", il fut catastrophique avec 17 480 morts et 23 781 blessés. Plus de 10 000 individus furent portées disparues et des milliers se retrouvèrent sans domicile.

Quelques mois après le drame, c'est la ville de Düzce qui subira le même sort. En effet, le 12 novembre à 18h57, la terre a tremblé pendant 30 secondes à l'est d'Adaparazi provoquant cette fois la mort de 845 personnes et blessant 4948 autres. Cette zone reste néanmoins mal préparée à un prochain tremblement de terre en raison de la multiplication des constructions sauvages due aux nombreuses catastrophes naturelles. #Grèce