Un article explosif, écrit par deux collaborateurs proches du #Pape François, accuse Steve Bannon, proche de Trump et conseiller principal de la Maison Blanche, d'épouser une « géopolitique apocalyptique » dont les racines ne sont « pas trop éloignées » de celles de l'extrémisme islamiste. L'article de La Civiltà Cattolica, qui est toujours examiné et relu attentivement par le #Vatican avant publication, expose une critique forte du « fondamentalisme évangélique » aux Etats-Unis.

Le Pape François habitué aux coups de force médiatiques

Les auteurs de l'article vont plus loin en assurant que « sur des questions allant du changement climatique aux «migrants et musulmans», les partisans de l'idéologie ont adopté une lecture tordue des Écritures et de l'Ancien Testament qui favorise les conflits et la guerre par-dessus tout ».

Publicité
Publicité

Des mots forts qui interviennent seulement quelques jours après la rencontre entre Donald Trump et les dirigeants évangéliques à la Maison-Blanche. Ceux-ci avaient prié en compagnie du président des États-Unis dans le bureau Ovale, plusieurs posant même leurs mains sur #Donald Trump. Un cliché qui avait suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.