Ce jeudi, peu après qu'une fourgonnette ait foncé sur des passants sur les Ramblas de Barcelone, en #Espagne, une seconde attaque a eu lieu dans la station balnéaire de Cambrils, à un peu plus de 100 kilomètres de la capitale catalane. Mais ici, la voiture-bélier a pu être stoppée à temps par un barrage policier sur le front de mer. L'atmosphère était tendue, quelques heures seulement après le drame de Barcelone.

Dans le déroulement des faits, et d'après les informations du quotidien La Vanguardia, la police catalane des Mossos d'Esquadra de Cambrils a d'abord croisé le véhicule, une Audi noire, qui a foncé sur un policier, le blessant au visage et à la jambe.

Publicité
Publicité

Les occupants de la voiture ont alors décidé de continuer leur chemin à pied, armés de couteaux et de fausses ceintures d'explosifs. C'est alors que l'un des membres des forces de l'ordre a fait feu, tuant quatre des cinq terroristes. Le cinquième homme est parvenu à s'enfuir en poignardant un passant au visage avant d'être tué par un policier quelques mètres plus loin. Tout s'est passé extrêmement vite.

Depuis l'incident, l'héroïque policier a pu bénéficier d'une assistance psychologique toute la journée de vendredi, avant de partir pour des vacances méritées. #Etat Islamique