Où la route d'#Irma s'arrêtera-t-elle ? Après Cuba samedi, l'ouragan menace désormais la #Floride. Plus de 7 millions de personnes ont ainsi été évacuées depuis samedi en raison de l'approche de l'une des plus importantes tempêtes de l'histoire. Certes, Irma s'est légèrement afffaibli après avoir frappé Cuba, mais l'ouragan avance toujours à une vitesse importante, lui qui a coûté une vingtaine de vie lors de son passage dans les Caraïbes durant la semaine. Même avant que les vents les plus forts d'Irma arrivent en Floride, plus de 170 000 foyers et entreprises en Floride étaient privés d’électricité. Florida Power et Light a déclaré sur son site officiel que plus de la moitié des coupures de courant se trouvaient dans la région de Miami-Dade, dans laquelle environ 600 000 personnes ont été évacuées.

Publicité
Publicité

La société a déclaré qu'elle s'attend à ce que des millions de personnes perdent leur électricité. La société a déclaré qu'elle a rassemblé la plus grande force de travail avant la tempête dans l'histoire des États-Unis, avec plus de 16 000 personnes au travail. Pendant ce temps, la plupart des principaux aéroports de Floride - y compris ceux de Miami, de Fort Lauderdale, de Tampa et d'Orlando - ont été fermés.

Une légère perte de puissance après avoir frappé Cuba

« Si vous êtes dans une zone qui a été invitée à évacuer, vous devez partir maintenant. C'est votre dernière chance de prendre une bonne décision », a ainsi expliqué Rick Scott, le gouverneur de Floride. Ce dernier annonce « la menace importante d'une tempête grave sur toute la côte ouest de la Floride ». Une tempête « dévastatrice qui couvrira votre maison », a déclaré Scott.

Publicité

« Ne pensez pas que la tempête est terminée lorsque le vent ralentit. L'onde de tempête se précipitera et ça pourrait vous tuer ». La trajectoire projetée d'Irma suit la côte ouest de la Floride et devrait frapper les 3 millions de résidents de la région de Tampa Bay lundi, avec des vents de plus de 140 miles par heure. Une alerte aux tornades a ainsi été émise pour tout le sud de la Floride. Les images radar d'Irma sur la côte nord de Cuba ont montré que le noyau de la tempête avait été perturbé par son interaction avec la terre, ce qui a permis de limiter sa puissance. Mais les données ultérieures ont montré qu'elle retrouvait tout sa puissance lorsqu’elle remontait dans les eaux chaudes du détroit de Floride.

Donald Trump apporte tout son soutien à la Floride

Les responsables ont signalé que l'évacuation en masse de millions de résidents dans les zones côtières et vulnérables près des eaux intérieures s'était en grande partie bien déroulée, malgré les pénuries de carburant et les engorgements sur les principales autoroutes.

Publicité

Plus au nord, en Géorgie, un demi-million de résidents a été invité à évacuer. Bien que Irma devrait s'affaiblir au fur et à mesure de ses déplacements vers le nord sur les terres, les autorités de Géorgie et d'Alabama ont exhorté les résidents à être vigilants en raison de fortes pluies, des vents et des inondations dès lundi. « C'est une tempête d'un énorme pouvoir destructeur », a souligné Donald Trump, président des États-Unis. « Je demande à tous les touristes d'écouter toutes les instructions des responsables gouvernementaux ». Dans la matinée, le gouverneur Rick Scott a déclaré qu'il avait « parlé au président Trump, qui a promis de mettre toutes les ressources fédérales à notre disposition ». Les États-Unis et en particulier la Floride semblent donc avoir fait le nécessaire alors que l'#Ouragan Irma menace. Il ne reste désormais plus qu'à patienter... puis à constater les nombreux dégâts.