Quelques jours après les ravages occasionnés par l’ouragan #Irma, #Emmanuel Macron a tenu à se rendre sur place [VIDEO] pour exprimer « toute la solidarité de la communauté nationale ». Même si la métropole se trouve à des milliers de kilomètres, tous les français ont bien pris mesure de la gravité de la situation. Face à un phénomène d’une ampleur inédite au 21e siècle, l’Etat se devait de réagir rapidement.

Le constat d’un retour à la normale

Le Président de la République a tenu à mettre l’accent sur le fait que le maximum a été fait depuis cette catastrophe pour permettre aux rescapés de retrouver une vie à peu près normale.

Publicité
Publicité

La moitié des habitants ont pu avoir accès à leur ligne téléphonique. L’hôpital est actif afin de recevoir les victimes au fur et à mesure. La sécurité contre le pillage s’est également organisée avec l’arrivée de 1900 membres de l’armée et des forces spéciales.

L’électricité n’a pas encore été rétablie dans toutes les habitations mais les moyens nécessaires sont mis en place. Quartiers après quartiers, elle devrait donc être prochainement disponible. Participant également à la sécurité, il s’agit d’une urgence. Le déblaiement des maisons détruites et la distribution d'eau et de nourriture s'organise.

Des constructions trop fragiles

Après une étude de la situation, le chef de l’Etat admet que les constructions de #Saint-Martin n’étaient pas prêtes à subir une telle force. L’ouragan Irma n’a laissé aucune chance aux habitations qui ont été balayées [VIDEO] en seulement quelques secondes.

Publicité

Il est donc temps de se poser les bonnes questions car ces îles antillaises sont susceptibles de revivre des saisons d’ouragans dans l’avenir.

Les maisons et établissements publics ont été conçu à une ère où les dérèglements climatiques n’avaient pas encore lieu. Dans le monde d’aujourd’hui, il faut penser l'architecture différemment car ces épisodes sont amenés à être de plus en plus fréquents.

La renaissance d’une île plus forte

Emmanuel Macron s’est engagé aujourd’hui à faire renaître Saint-Martin de ses cendres. Pour lui, il est important de faire revivre ce paradis. Pour une reconstruction intelligente et durable, il faudra cependant rechercher comment bâtir des maisons et des immeubles résistants. Des ingénieurs seront à l’œuvre pour trouver les meilleurs moyens de défense contre les catastrophes naturelles.

Saint-Martin est donc prête à revivre mais le chef de l’Etat la veut plus forte. Elle devra être en mesure de subir d’autres catastrophes naturelles sans être complètement détruite. Cette île va devenir une véritables force dans la région des Antilles. Le gouvernement français s’engage à accompagner à sa reconstruction dans les meilleures conditions. Construire des versions plus pérennes est la seule solution pour ne pas revivre un tel drame.