Publicité
Publicité

Vous avez probablement l’habitude d’aller au magasin pour acheter ce que vous voulez, ou ce dont vous avez besoin (quand votre budget vous le permet…). Mais cet acte quotidien n’est pas du tout à la portée de la très vaste majorité des nord-coréens. Le pays est en effet pris dans l’étau de sanctions qui viennent des Nations Unies, et de nombreux produits ne sont pas en vente libre à Pyongyang et dans les autres villes.

De plus, le leader Kim Jong-un impose aussi des règles strictes et autres interdictions. Et la liste risque d’en surprendre quelques-uns…

Vous ne pouvez, par exemple, pas acheter de préservatifs en #Corée du Nord.

Publicité

Beaucoup de citoyens nord-coréens ne connaissent pas l’existence du condom, ou ne savent pas l’utiliser. Ce moyen de contraception fut bel et bien mis en vente durant les années 80 sur le marché noir, mais il était trop onéreux pour l'habitant moyen.

Les vacances sont également bannies. Le gouvernement interdit les voyages, que ce soit dans les pays voisins ou ailleurs. Il est impossible de quitter la Corée du Nord sans autorisation. Les coréens du Nord n’ont parfois pas la possibilité de voyager à l’intérieur de leur propre pays.

La presse est contrôlée, ainsi que tout ce qui imprimé. Le gouvernement censure toutes les informations qui viennent de l’extérieur. Ceci vise à éviter à la population de subir un lavage de cerveau de la part de cultures étrangères. La propagande fonctionne donc dans les deux sens.

Publicité

La teinture pour cheveux n’est pas accessible en magasin. La coupe de cheveux est imposée. Les hommes peuvent choisir entre 15 styles différents, et il en va de même pour les femmes. Là encore, #Kim Jong-Un impose les règles en vigueur. Il vaut mieux éviter le style hippie…

Kim Jong-un impose des interdictions en Corée du Nord

La Corée du Nord interdit aussi les articles à connotations religieuses, tels que le sapin de Noël. Le pays affirme être tolérant en ce qui concerne la liberté de culte, mais ce genre d’opinions est vu comme un danger pour le pouvoir en place.

Evitez d’écouter de la musique étrangère à Pyongyang, cela risque de mal se terminer pour vous. Vous ne pouvez non plus acheter un iPad, des marques telles que Apple ou Sony n’existent pas au Nord de la péninsule. Seul Kim Jong-un a accès à cette technologie, ainsi que quelques universitaires et hauts gradés. Il en va de même avec l’internet.

Les chaines du câble n’existent pas. La télévision est, bien évidemment, contrôlée par l’état.

Publicité

Des informations et des documentaires y sont diffusés, vous pouvez oublier vos #Séries TV préférées. La vente de DVD est impossible.

Vous ne pouvez pas acheter de fertilisants non plus en Corée du Nord. Tout comme divers médicaments ou des jeans. Les tampons hygiéniques sont très chers, la plupart des femmes ne peuvent se permettre d’en acheter.

La propriété privée d’un domicile n’existe pas non plus. Mais l’échange d’appartements entre citoyens est possible.

Inutile de préciser que le Coca-Cola et les ‘’restaurants’’ McDonald’s sont aussi interdits sur tout le territoire nord-coréen. Mais, dans cas-ci, ce n’est pas plus mal… non ?