Publicité
Publicité

On se souvient de l’attaque de Columbine, dans le Colorado qui mit fin à la vie de 13 lycéens en 1999 et inspira Bowling for Columbine à Michael Moore. On n’a pas oublié la tuerie de l'école de Sandy Hook à Newtown où 26 personnes dont 20 enfants ont perdu la vie en 2012. Et bien sûr, la fusillade du club gay d’Orlando qui fit 49 morts en 2016 est encore dans toutes les mémoires. Aux #Etats-Unis, les histoires d’#armes à feu se suivent et se ressemblent.

Une fusillade de masse par jour en moyenne

Gun Violence Archive, une association qui prône la fin de la vente d’armes à feu aux USA, recense chaque année le nombre d’accidents par balle aux Etats-Unis.

Publicité

Selon l’ONG, près de 47.000 incidents ont eu lieu depuis le début de l’année, tuant plus de 11.700 personnes et en blessant plus de 23.700. Ces chiffres augmentent chaque année.

De plus, Gun Violence Archive indique qu’il y a eu 273 fusillades de masse – c’est-à-dire qui mettent fin aux jours d’au moins 4 personnes - en 2017, soit l’équivalent d’une par jour [VIDEO]. On estime que 265 millions d'armes sont en circulation aux Etats-Unis, soit environ une par adulte. Cependant, les chiffres montrent de grande disparité puisque que seuls 22% d'entre eux possèdent un calibre. Pire encore, 3% des Américains détiennent la moitié des armes à feu en circulation dans leur pays, soit une moyenne de 17 par personne.

Les armes à feu, un des lobby les plus puissants

Malheureusement, si le débat est vif [VIDEO], il est plus qu’improbable que la législation en vigueur sur le port d’arme soit remise en cause rapidement.

Publicité

Le lobby des armes à feu, la National Rifle Association, est l’un des plus puissants du pays. Fondée en 1871, elle est le principal défenseur de l’accès aux révolvers et autres fusils

Son budget annuel ne cesse d’augmenter, grâce à l’augmentation des dons de particuliers, qui représentent 45% de ses ressources. Mais surtout, la NRA peut se targuer d’avoir financé 58 millions de dollars dans les différentes campagnes politiques électorales, fédérales ou locales. Elle a dépensé pas mois de 3,18 millions de dollars pour lutter contre le vote de nouveaux amendements visant la diminution de vente d’armes à feu.

Enfin, avec l’élection de Donald Trump, les Républicains, traditionnellement fervent défenseurs du port d’arme, sont revenus au pouvoir. Combien de meurtres et de tueries faudra t-il encore pour que les politiques prennent la mesure de l’urgence de réformer le secteur dans un monde de plus en plus violent ? #Las Vegas