Publicité
Publicité

Si ses voisins témoignent d’un homme sans histoire, les enquêteurs en charge du dossier de l’attaque de #Las Vegas découvrent le passé tumultueux de Stephen Paddock, 64 ans, auteur de la pire tuerie par arme à feu de ces dernières années aux #Etats-Unis.

Pour commencer, les enquêteurs apprennent que Stephen Paddock était accro aux jeux. Il jouait en effet jusqu’à 14 heures par jour et, en 2006, il se décrit lui-même comme « le meilleur joueur de poker du monde ». C'est sans doute pour cette raison que le jeune retraité avait choisi de s'installer à Mesquite, un localité de l'Utah qui compte pas moins de 3 casinos hôtels.

Publicité

Mais surtout, c’est la collection impressionnante d’armes à feu de Stephen Paddock qui laisse penser que l’auteur avait préparé son attaque à Las Vegas : 23 dans la chambre d’hôtel où, retranché, il a commis la tuerie contre le public du festival de country Route 91 Harvest et 24 réparties dans ses deux domiciles, à Mesquite et Reno. L’ensemble des armes a été acheté légalement dans 4 états : Nevada, Utah, Californie et Texas.

Une attaque d'une intensité inégalée

Paddock, retranché dans une suite de Mandalay Bay hôtel, a tout orchestré, sans rien laisser au hasard. Equipé de plusieurs caméras, il a même suivi la progression de la #Police à sa recherche. En neuf minutes seulement, il a tué 58 personnes [VIDEO] et blessé 500 autres, dans une violence inouïe, avant de se donner la mort. Dans sa voiture, les enquêteurs ont également retrouvé du nitrate d'ammonium, un engrais explosif.

Publicité

L'enquête orientée vers la compagne du tueur

Il reste aux policiers à interroger Marilou Danley, 62 ans, une ancienne employée de casino à Reno et compagne de Stephen Paddock, aux Philippines au moment des faits. Elle a été accueillie mardi soir sur le sol américain par le FBI, qui espère comprendre mieux les motivations du tueur alors que la piste d'un attentat djihadiste a été écartée.

La femme, arrivée aux Philippines il y a un mois, avait reçu un virement de 100.000 dollars. Les enquêteurs cherchent donc à déterminer dans quelle mesure Paddock avait planifié son coup et si c'est lui qui l'a encouragée à quitter les USA avant de faire feu sur la foule de Las Vegas.

Sur les réseaux sociaux, Danley, mère et grand-mère aime se décrire comme une spécialiste des casinos, sans que l'on sache réellement ce que cela veut dire. Ressortissante australienne d'origine philippine, elle n'est pourtant pour l'instant pas considérée comme suspecte ni comme complice.