Publicité
Publicité

Après la #fusillade survenue à #Las Vegas, Donald Trump [VIDEO] a pris la parole et appelé à l'unité. Mais son appel n'a visiblement pas été entendu par tout le monde. Au Congrès, la colère monte chez de plus en plus de parlementaires concernant la politique de détention des armes à feu, cette nouvelle fusillade venant s'ajouter à de nombreuses autres tueries de masse depuis des décennies. Le président de la Chambre des représentants, le Républicain Paul Ryan,, a souligné que « la tragédie du mal nous horrifie tous » et que « tout le pays est uni dans notre choc, dans nos condoléances et dans nos prières ».

Les Démocrates veulent légiférer

Mais les Démocrates semblent eux plus que jamais déterminés à agir.

Publicité

Chris Murphy, sénateur du Connecticut, fait campagne pour le contrôle des armes depuis le massacre survenue dans une école de Newtown en 2013. « Cela doit s'arrêter », a-t-il lâché sur les plateaux de télévisions américains. « Il est exaspérant que mes collègues du Congrès aient tellement peur de l'industrie des armes à feu qu'ils prétendent qu'il n'y a pas de réponse politique à cette épidémie ». Le représentant du Massachusetts, Seth Moulton, s'est engagé à protester à la Chambre, comme il l'a fait après le tir de 2016 à Orlando, en Floride. #Etats-Unis