Publicité
Publicité

#Angelina Jolie, #Léa Seydoux, Judith Godrèche, Jane Fonda, Gwyneth Paltrow, Cara Delevingne, Emma de Caunes [VIDEO], Florence Darel, Kate Beckinsale, nombreuses sont les actrices qui sortent à présent du silence après avoir été sexuellement abusées ou harcelées par ce grand producteur d'Hollywood.

Qui est Harvey Weinstein ?

Fils d'un bijoutier, Harvey a grandi dans le quartier de Queens à New-York. Avec Son frère Robert, il a fondé en 1979 la société Miramax FIlms qui a connu la gloire dans les années 1980 et 1990, jusqu'à décrocher sa première Palme d'Or pour Sexe, Mensonges et Vidéo, et son premier Oscar en 1997 pour Le Patient Anglais. #Harvey Weinstein a ensuite enchaîné les succès en produisant des films devenus cultes comme Shakespeare in Love, Pulp Fiction, Scream, Kill Bill, ou encore Le Seigneur des Anneaux pour ne citer qu'eux.

Publicité

Plus exubérant et plus "jet-set" que son frère Robert, Harvey profitera pleinement de sa notoriété grandissante, jusqu'à devenir un distributeur incontournable et très influent.

Accusations de harcèlement sexuel et viol

Mais le producteur à succès est désormais sous le feu des projecteurs, et pas pour les bonnes raisons. En effet, de nombreux faits relatés dans un article du New York Times daté du 5 octobre 2017 accusent Harvey Weinstein d'agressions et d'harcèlements sexuels, et même de viols ! Plusieurs femmes, dont les actrices Rose Mc Gowan et Ashley Judd, ont accusé le producteur le plus puissant d'Hollywood de les avoir forcées à le regarder nu sous la douche, ou d'avoir promis de favoriser leur carrière en échange de faveurs sexuelles. Depuis cette révélation, les témoignages contre le prédateur sexuel se multiplient, certains remontant à plus de vingt ans.

Publicité

Comme celui de la comédienne britannique Kate Beckinsale qui a raconté qu'Harvey Weinstein lui avait fait des avances dans une chambre d'hôtel, nu sous son peignoir, alors qu'elle était encore mineure.

Deux enquêtes policières sont ouvertes

Les ennuis judiciaires vont commencer pour le producteur de 65 ans, puisque la police de New York a ouvert une première enquête pour une agression sexuelle remontant à 2004. De plus, en 2015, une plainte avait été déposée par Ambra Battilana, une mannequin italienne, qui accuse le producteur de l'avoir sexuellement agressée [VIDEO] dans une chambre d'hôtel. Toutefois, les autres enquêtes risquent de suivre rapidement, puisque la justice tente déjà de recueillir des éléments concernant de nouvelles accusations publiées mardi 10 octobre par l'actrice Luca Evans. Elle aurait confié au magazine américain The New Yorker que Harvey Weinstein l'aurait forcé à lui faire une fellation. Une deuxième enquête a été ouverte jeudi en Grande-Bretagne contre Harvey Weinstein concernant une agression sexuelle qui aurait été commise dans la région de Londres, dans les années 1980.

Publicité

Pire encore, le très renseigné New York Times affirme que depuis 2015 les responsables de la maison de production Weinstein étaient informés des accords de confidentialité embarrassants liant leur patron à plusieurs actrices. A contrario, d'autres membres, dont Robert, le frère d'Harvey (cofondateur de la société), ont part de leur "surprise total" lorsque le scandale a éclaté.

Pourquoi les victimes se sont tues jusqu'à présent ?

Tout simplement parce que Weinstein utilise sa position de force pour faire pression sur ses victimes. Comme l'a révélé hier Jane Fonda, très au courant des agissements de cet homme, sur CNN : "La parole de ses femmes a mis si longtemps à se libérer car ces dernières étaient vulnérables et inquiètes. Si elles parlaient ou faisaient quelque chose contre lui, leur carrière serait détruite !"

Dans le milieu très fermé du cinéma, beaucoup espère que cette affaire brisera l'omerta sur certaine pratiques.... En tout cas, pour le magnat déchu du cinéma américain, c'est sans doute le début d'une longue saga judiciaire. Une affaire qui est non sans faire rappeler le scandale des agressions sexuelles perpétrées depuis des dizaines d'années par Bill Cosby.