Publicité
Publicité

Ce mardi 31 Octobre, huit personnes ont été tuées et onze ont été blessées lors d'un attentat à la voiture-bélier commis en plein quartier de Manhattan à New-York. L'auteur, un homme originaire d'Ouzbékistan, a été blessé par la Police juste après son forfait, avant d'être conduit à l'hôpital puis dans les locaux du FBI pour être interrogé. Immédiatement, le président américain #Donald Trump a réagi à l'horreur de cet acte sur son compte Twitter : "Le terroriste de New-York était heureux, et a demandé qu'on accroche le drapeau de Daesh dans sa chambre d'hôpital. Il a tué 8 personnes, et en a grièvement blessé 12 [sic]. IL DEVRAIT OBTENIR LA PEINE MORT".

Sayfullo Saipov, auteur de l'attaque, a poussé la provocation en se déclarant "satisfait" de son acte lors de ses premiers interrogatoires.

Publicité

Il a également reconnu avoir crié "Dieu est Grand" (Allah Akbar) en sortant de son véhicule.

Fervent partisan de la peine de mort, Donald Trump pourrait bien voir ses souhaits réalisés. En effet, les deux chefs d'inculpation pour lesquels le suspect est poursuivi - violence et soutien à une organisation terroriste - sont punis d'un emprisonnement à perpétuité. Mais selon les propos du procureur de Manhattan recueillis par le New-York Times, une procédure nouvelle pourrait lui permettre de requérir la peine de mort. #Etat Islamique