Publicité
Publicité

Ce mardi 28 Novembre 2017, la #Corée du Nord a testé avec succès le lancement d'un nouveau missile, le Hwasong-15 ('étoile de feu' en coréen), qui s'est abîmé en mer du Japon. Selon "The Union of Concerned Scientists", une association de scientifiques américains, cette arme nouvelle génération aurait une portée de 13.000 kilomètres. Elle pourrait donc atteindre la totalité du territoire américain [VIDEO], mais également l'Europe, une première pour le régime totalitaire dirigé par #Kim Jong-Un. Jusqu'à présent, le gouvernement des Etats-Unis évaluait à quatre ans le temps nécessaire à la Corée du Nord pour pouvoir frapper l'autre côté du Pacifique.

Publicité

Cette durée vient d'être abaissée à 12 mois.

Les spécialistes nord-coréens [VIDEO] travaillent sur le projet Hwasong-15 depuis plus de 20 ans. Pour parvenir au résultat attendu, ils auraient utilisé du matériel nucléaire soviétique offert par l'URSS avant sa chute au début des années 1990. L'avancée de la technologie leur a ensuite permis de créer des têtes balistiques pouvant être facilement nucléarisées. La Corée du Nord peut également désormais, grâce à cette méthode, envoyer des satellites dans l'espace. Cependant, un problème majeur reste encore à régler : la difficulté de rentrée du missile dans l'atmosphère.