Publicité
Publicité

Stupeur ce mardi 31 Octobre à Paterson, ville tranquille du New Jersey abritant un peu moins de 150.000 habitants. Sayfullo Saipov, l'auteur de l'attentat de New-York qui a tué huit personnes en cette fête d'Halloween, y vivait depuis quelques années. "Il faudrait le pendre !", hurle la gérante d'une laverie [VIDEO] située à quelques pas du domicile du terroriste, dans ce quartier à majorité musulmane. Déçus de voir leur ville associée à un tel acte malheureux, les administrés de Paterson sont sous le choc. Les familles d'immigrés installées depuis des générations rappellent leurs "efforts considérables" pour s'intégrer et s'insérer dans une société américaine parfois hostile à l'arrivée d'étrangers.

Publicité

Pour Sala Merakai, un Algérien de 25 ans installé à Paterson et interrogé par l'AFP, les autorités américaines sont les uniques fautives. C'est elles qui auraient du se renseigner sur la provenance, les relations et les activités de Saipov [VIDEO] "avant de lui donner des papiers". L'une de ses voisines de pallier raconte que l'homme était pourtant discret. Elle le croisait fréquemment "quand il accompagnait ses enfants à l'école". Mais à la mosquée de Paterson, aucune trace du terroriste. "Personne ne le connaissait", déclare un membre du conseil d'administration du lieu de culte. Sayfullo Saipov se serait donc radicalisé seul, depuis son domicile qui sera perquisitionné dans les prochaines heures. #Etats-Unis #Etat Islamique