Publicité
Publicité

Des dizaines de personnes ont été tuées par un attentat suicide à la bombe dans une mosquée du nord-est du Nigeria. Le groupe Boko Haram [VIDEO]serait derrière cette #Attaque survenue à Mubi, une ville de l'Etat d'Adamawa, mais ne l'a pas encore revendiquée. Le groupe a utilisé des enfants d'à peine cinq ans pour mener des centaines d'attaques contre des marchés, des postes de contrôle et des mosquées très fréquentés au cours des dernières années, d'où la forte suspicion des autorités locales concernant l'implication de Boko Haram dans cette attaque.

Boko Haram serait impliqué dans cet attentat suicide

Abubakar Sule, qui vit près de la mosquée, a déclaré à l'Agence France Presse qu'il venait juste de rentrer chez lui quand il a entendu l'explosion et qu'il est retourné sur les lieux.

Publicité

« J'étais là quand le sauvetage a eu lieu », a-t-il révélé à l'AFP. « Le toit a été arraché. Les gens près de la mosquée ont dit que la prière était à mi-chemin quand le kamikaze, qui était manifestement dans la congrégation, a fait exploser ses explosifs ». Le Nigeria est un pays habitué à ce type d'attentat suicide. Quant au bilan des morts et des blessés, il est évidemment susceptible d'évoluer à la hausse dans les heures qui viennent. #Afrique #Nigéria