Publicité
Publicité
2

L’actualité très féconde de ce début de semaine laisse retenir un attentat en Centrafrique, des évolutions diplomatiques pour le Liban, l’évacuation de réfugiés de Libye, des rendez-vous diplomatiques autour de la Syrie et le geste honorable d’un journal allemand.

Retour des violences en Centrafrique

Une attaque à la grenade perpétrée samedi soir à Bangui a causé la mort de 4 hommes et en a blessé 20 autres. Des hommes en moto ont attaqué un bar appelé « Le Carrefour de la paix », au cours d’un concert. Cette attaque non revendiquée dans le quartier de PK5, épicentre des violences communautaires qui ont secoué le pays après la prise de pouvoir par la Séléka en 2013, a provoqué des représailles qui ont fait 3 morts.

Publicité

Les Forces de l’ordre appuyées des casques bleus [VIDEO] ont installé des check-points pour limiter les violences.

Signes de vie du premier ministre libanais

Saad Hariri s’est exprimé sur une chaîne de télévision libanaise dimanche 12 novembre, depuis Ryad, où il a affirmé être libre de ses mouvements. Egalement, il a annoncé qu’il serait bientôt de retour dans le pays, pour lancer les procédures constitutionnelles de sa démission [VIDEO]. Malgré ses traits tirés (d’après Le Monde), le premier ministre a affirmé être bien traité par la famille royale saoudienne.

Premier sauvetage de migrants par l’ONU

L’Organisation des Nations Unies a fait évacuer 25 migrants en situation de grande vulnérabilité samedi 11 novembre de la Libye. D’origines Erythréenne, Ethiopienne et Soudanaise, ils ont été redirigés vers le Niger, a déclaré Willima Spindler, le porte-parole du Haut Commissariat de l’ONU pour les Refugiés (HCR).

Publicité

Ils sont logés dans une maison de la capitale Niamey, en attendant que leurs demandes de réinstallation soient examinées.

La Russie crée des tensions en tentant de résoudre le conflit syrien

Recep Tayyip Erdogan, le président de la Turquie, est en visite diplomatique lundi 13 novembre à Sotchi, pour rencontrer le président russe afin de régler leur désaccord sur le Parti de l’Union Démocratique (PYD), composé de kurdes syriens. #Vladimir Poutine avait organisé un congrès du dialogue national syrien le samedi 18 novembre, avec la participation de 33 organisations politiques de la région, dont le parti de Bachar Al-Assad. L’opposition syrienne a refusé le rendez-vous mais se rendra aux pourparlers de Genève, organisé par l’ONU, à partir du 28 novembre.

Der Tagesspiegel rend hommage aux migrants morts

Le journal quotidien allemand a publié vendredi 10 novembre une liste de 33 293 identifications de migrants morts en tentant de rejoindre l’Europe, entre 1993 et mai 2017. Ce travail journalistique titanesque a abouti à 48 pages de rapport qui détaillent le nom, le sexe, l’âge et les causes de la mort (si connues).

Publicité

La grande majorité des individus répertoriés le sont au nom de « nomen nescio », appellation utilisée dans certains pays du nord pour désigner les personnes inconnues. Le but de ce dossier est clairement annoncé par le journal : rendre une existence à chaque migrant mort sur la route de l’Europe, afin de les personnaliser pour provoquer une prise de conscience européenne. #violence