Publicité
Publicité

Huit personnes sont décédées et onze autres ont été blessées ce mardi 31 Octobre en plein #New-York, dans le quartier de Manhattan. C'est au volant d'un véhicule utilitaire de location que Sayfullo Saipov, un homme de 29 ans originaire d'Ouzbékistan, a commis son forfait en fauchant des passants et des cyclistes. Armé d'un fusil à air comprimé [VIDEO] et d'une carabine de paint-ball, il a ensuite quitté son véhicule au cri de "Allah Akbar" avant d'être blessé par des policiers présents sur place, et interpellé. Aujourd'hui sorti de l'hôpital, il est actuellement interrogé par la police new-yorkaise.

Lors de ses premiers interrogatoires, le terroriste n'a pas hésité à déclarer qu'il avait agi pour le compte de Daesh, l'Etat Islamique et Al-Qaida, à qui il aurait porté allégeance en arrivant aux Etats-Unis en 2010.

Publicité

Saipov est d'ailleurs entré légalement sur le territoire américain. Sa carte verte, document indispensable pour qu'un étranger puisse travailler aux Etats-Unis, a été acquise, selon les informations du New-York Times, "grâce à un système de loterie de visas à Tachkent", la capitale de l'Ouzbékistan. Parlant assez mal anglais, il s'est installé seul dans l'Ohio en 2010. Il a ensuite déménagé à Fort Myers en Floride, avant d'arriver à Paterson dans le New Jersey, son actuel lieu de résidence.

Un homme sans histoires...

Comme dans la plupart des cas impliquant des terroristes islamistes, l'entourage du suspect ne s'est jamais douté de la préparation de son acte macabre, commis le jour de la fête occidentale d'Halloween. L'une de ses connaissances, immigré ouzbek comme lui, confie au New-York Times que Sayfullo Saipov était "une bonne personne. (...) Il aimait les Etats-Unis, et avait l'air d'avoir beaucoup de chance. Il était toujours heureux et disait que tout allait bien. Il n'avait pas l'air d'un terroriste".

Publicité

L'un de ses voisins ajoute qu'il le voyait souvent dans les rues de Paterson, accompagné de sa femme et de ses deux enfants.

Professionnellement, Saipov exerçait le métier de chauffeur Uber (VTC) dans le New Jersey. Lorsqu'il vivait dans l'Ohio et en Floride, il était chauffeur routier et n'a jamais rencontré aucun problème avec ses employeurs. La société Uber a néanmoins déclaré hier qu'elle aidait la police américaine à étudier les "antécédents" du chauffeur, sans que rien n'ait pu être découvert jusqu'ici.

...mais déjà connu des services de Police

Parallèlement, le terroriste était connu des services de Police américains pour des délits routiers. Selon le site BuzzFeed, un mandat d'arrêt a même été publié contre lui par les autorités du Missouri pour ne pas s'être rendu à une convocation du tribunal pour l'un de ses forfaits commis sur les routes. Mais rien n'indiquait la quelconque préparation d'un acte terroriste.

Cependant, dans le véhicule utilisé par Saipov pour foncer dans la foule à Manhattan, les enquêteurs ont retrouvé des notes en arabe indiquant que le suspect agissait pour l'Etat Islamique.

Publicité

Aucun autre document en lien avec le groupe djihadiste n'a été découvert pour le moment. A l'heure actuelle, la Police américaine penche pour un acte isolé, sans commanditaire. Comme l'a expliqué sur CNN Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat de New-York, Sayfullo Saipov était un "loup solitaire". Le FBI cherche toutefois à interroger deux autres immigrés ouzbeks proches du terroriste, sans donner d'autres précisions.

Enfin, selon les premières déclarations des enquêteurs, Sayfullo Saipov préparait son #Attaque "depuis un an environ". Il y a deux mois, il avait décidé d'utiliser une voiture-bélier pour commettre son crime.