Publicité
Publicité
2

Aujourd'hui, à 9h45 ce matin, c'est un terrible #drame qui s'est produit à la Banksia Road Public School, une école primaire située à Greenacre, dans le sud-ouest de Sydney (#Australie). Une femme de 52 ans a perdu le contrôle de sa voiture [VIDEO], qui s'est écrasée contre un bâtiment de l'école. Un accident tragique qui est l'origine de la mort de deux jeunes garçons de huit ans.

"A l'aide, je suis désolée !"

Au volant de sa Toyota Kluger, Maha Al-Shennag, cette mère de famille de quatre enfants a fait irruption au volant de sa voiture dans une classe de 24 écoliers. Des témoins présents de la scène insoutenable auraient entendu la femme pleurer en criant : "A l'aide, je suis désolée !". Tarik, un écolier, raconte : "La voiture s'est écrasée dans la pièce. J'ai vu un de mes camarades s'évanouir. J'ai commencé à pleurer".

Publicité

Un incident traumatisant pour les élèves de l'école et les voisins qui ont accouru après avoir entendu un bruit de collision. A leur arrivée, c'est une scène sanglante qu'ils vont malheureusement découvrir, puisqu'un enfant âgé de 8 ans est resté prisonnier sous le véhicule.

Un acte héroïque mais vain

Khaled Arnaout accompagné d'un autre voisin n'ont pas le temps de réfléchir. Les deux hommes tentent de soulever la Toyata pour libérer le pauvre enfant, alors qu'ils entendent un autre garçon présentant une grosse entaille à la tête à proximité crier : "Je veux ma maman !". Mais sa mère n'aurait pu eu le temps de le voir avant sa mort.

Publicité

Les deux garçonnets, tous deux âgés de huit ans, sont décédés à la suite de cet accident terrible, et trois filles ont été grièvement blessées. Les deux garçons ont été déclarés morts à leur arrivée à l'hôpital pour enfants de Westmead. Quand aux deux fillettes de huit ans, elles ont été transportées dans le même hôpital dans un état stable. La petite fille de neuf ans, en revanche, a été emmenée dans un état grave.

Une thèse se précise

Sur place, tandis que les ambulanciers prennent en charge les mères qui s'évanouissent devant la scène, la police du quartier général de Bankstown et l'unité d'enquête Metropolitan Crash débutent l'enquête et établissent une scène de crime. Pour eux, la conductrice qui a foncé tout droit dans l'école aurait heurté l'accélérateur au lieu d'appuyer sur le frein. La femme n'a pas été blessée pendant l'accident, mais elle sera tout de même conduite à l'hôpital pour des analyses de sang et d'urine. Dans l'après-midi, la police a confirmé qu'elle était accusée de conduite dangereuse causant la mort. Maha Al-Shennag a été libérée sous condition pour comparaître devant le tribunal local de Bankstown le mercredi 29 novembre. #International