Ce jeudi 30 Novembre 2017, le retour du président camerounais #Paul Biya a fait des remous dans tout le pays après sa descente d'avion. En effet rentrant du sommet Union Africaine-Union Européenne où la visite du président français Emmanuel Macron a surpris plus d'un, son excellence Paul Biya s'est exprimé sur la situation qui prévaut dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest au Cameroun [VIDEO].

" J'ai appris avec émotion, l'assassinat de quatre militaires camerounais et de deux policiers dans le Sud-Ouest de notre pays". Commencera le chef de l'état face aux médias et la presse locale lors de son retour au pays. Surpris et remonté contre ces troubles qui ont prévalus dans ces zones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest suite au constat du décès brutal de six militaires et policiers, il présentera ses condoléances aux familles attristées ainsi qu'aux vaillantes forces de défenses camerounaises.

Publicité
Publicité

La position du chef de l'état sera prise en mesure face à ces terroristes se revendiquant comme étant des mouvements sécessionnistes. Afin que le peuple camerounais soit rassuré, le chef de l'état se dira prêt à prendre des dispositions pour stopper cette nébuleuse afin de les mettre hors d'état de nuire sur toute l'étendue du territoire.

Sur ces entrefaites, s'est donc tenue une réunion spéciale d'évaluation sécuritaire sur l'ensemble de l'étendue du territoire sous la houlette du ministre camerounais en charge de la défense (MINDEF) monsieur Joseph Beti Assomo.

Le Cameroun applique des mesures sécuritaires draconiennes contre certains dissidents hors la loi

Ce vendredi 1er Décembre 2017 à Yaoundé, s'est tenue une réunion très tôt le matin dans la salle de conférence du ministère de la défense.

Publicité

Etaient présents à cette réunion les secrétaires d'états auprès du ministre de la défense, les chefs d'états majors centraux, des officiers généraux et commandants des quatre légions militaires interarmées, des officiers généraux et commandants des régions de gendarmerie, et enfin les officiers supérieurs et commandants de certaines opérations particulières. Le Cameroun qui subit des attaques à répétitions dans plusieurs régions du Cameroun notamment la région du Nord et de l'extrême-Nord avec les visées de la secte islamique Boko Haram et celles tout récemment des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest avec des individus se revendiquant sécessionnistes.

Concernant les mesures sécuritaires le Ministre de la défense Monsieur Joseph Beti Assomo s'est exprimé sur le sujet en mettant sur la table les prochains engagements dont l'entrée en lice de l'armée camerounaise contre ces dissidents en zone anglophone. "Il nous appartient aujourd'hui d'arrêter les mesures concrètes de mise en oeuvre immédiate de cet engagement politique du chefs des armées".

Publicité

dira le ministre lors de ladite réunion.

La paix comme outil de liberté au Cameroun

Le Cameroun qui a toujours été un pays de #Paix et de cohésion sociale, vise une harmonie et un partage de cultures et de convivialité. Avoir de cette ensemble de données nécessite une certaine stabilité autant territoriale que locale. Ce pourquoi le chef de l'état aura prononcé ce bref discours afin de pouvoir prévenir ces terroristes que le jeu est terminé. Les forces de défenses et de sécurité ayant perdus des hommes dans des conditions atroces, l'état du Cameroun se voit ainsi le devoir de stabiliser ces zones jugées dangereuses aux vues des communautés qui y résident. Les actions seront donc mise en oeuvre dans les heures qui suivent afin de procéder à cette #mesure sécuritaire sur l'ensemble du territoire.