Un appel du pied en janvier, une officialisation en février : Xavier Bertrand, maire de Saint-Quentin (Aisne) sera tête de liste UMP lors des prochaines élections régionales en Nord-Pas-de-Calais Picardie.

Au début d'année, les élus régionaux picards de droite s'étaient réunis pour demander à Xavier Bertrand de prendre en charge la liste pour les futures élections régionales de la fin d'année. Il s'était alors laissé le temps de la réflexion. Il a choisi le dimanche 1er février pour la rendre publique : oui, il souhaite devenir président de la région Nord-Picardie. "C'est une chance historique de tourner le dos au déclin," lance-t-il dans une vidéo qui officialise sa candidature et publiée sur le site de La Voix du Nord.

Entre temps, Xavier Bertrand avait reçu le soutien du président de l'UMP, Nicolas Sarkozy. En déplacement à Tourcoing, l'ancien président de la république avait déclaré souhaiter et même espérer la candidature de son ancien ministre de la santé. Pourtant, les relations entre les deux hommes n'ont pas toujours été au beau fixe : en novembre dernier, Xavier Bertrand déclaré au sujet de Nicolas Sarkozy (sur Europe 1) : "Je crois qu'à force de critiquer tout le monde comme ça, il y a une question qui se pose: qui est-ce qu'il aime, à part lui?" Et en décembre, il avouait (toujours sur Europe 1), ne pas avoir voté pour celui qui a remporté les élections au sein du parti de l'UMP.

Si la future région est une fusion de deux entités pour l'heure dirigées par la gauche (Daniel Percheron dans le Nord-Pas-de-Calais et Claude Gewerc en Picardie), la droite souhaite surfer sur l'environnement national pour remporter les deux échéances électorales de 2015 : les élections départementales et les élections régionales.

Politiquement, ce choix est important pour Xavier Bertrand (candidat déclaré à la primaire UMP pour la prochaines présidentielle) puisqu'il devrait affronter Marine Le Pen (FN) lors de la campagne régionale. De son résultat dépend peut-être son avenir présidentiel.
#Lille politique