Malgré une bonne volonté affichée ce samedi soir contre Reims, les joueurs du FC Nantes se sont inclinés 3-1. Ismail Bangoura sauvant l'honneur des Canaris. Pourtant, les joueurs nantais sont tout de même parvenus à se créer des occasions. A commencer par un but de Vincent Bessat suivi d'un deuxième signé Papy Djilobodji. Mais hélas ces deux buts ont été refusés par l'arbitre Alexandre Castro. Le premier pour une situation de hors-jeu et le second qui n'a pas été validé pour une faute. De plus, l'arbitre a également sanctionné le défenseur Chaker Alhadhur d'un carton rouge pour un geste dangereux. Des décisions arbitrales qui peuvent paraître quelque peu injustes pour les hommes de Michel Der Zakarian...

Le sort s'acharne sur les Nantais

Pour rappel, Papy Djilobodji a été l'auteur d'un mauvais geste envers le joueur de Guingamp, Jérémy Pied dimanche dernier lors d'une rencontre face à Guingamp (victoire des Nantais 1-0). Ce comportement a valu à Djilobodji une convocation à la commission de discipline attendue pour le mercredi 25 mars.

Jeudi dernier, celui-ci s'était exprimé lors de la conférence de presse: " Quand je m'engage, ce n'est pas pour faire du mal aux autres. Depuis que je suis en France, les arbitres me regardent. Au début, en Ligue 2 je mettais des brins à tout le monde mais j'en ai pris conscience. J'ai appris à être zen et je me suis calmé. Depuis, j'ai montré que je savais jouer au #Football. Maintenant si je dois être convoqué par la commission de discipline, il n'y a pas de problème."

Ménès s'en mêle 

Par ailleurs le journaliste Pierre Ménès a lui aussi livré son opinion sur ce match dans son blog : "Clairement, les Nantais peuvent se sentir frustrés par l'arbitrage de monsieur Castro. Alors bon, le but de Bessat en début de match, passe encore. Les pieds du Canari ne sont pas hors-jeu, ses épaules, oui. Mais alors l'annulation du second, en fin de match, sur une tête de Djilobodgi, ne repose sur rien. Quant à l'expulsion d'Alhadur, elle est carrément risible. Maintenant, que l'arbitrage soit aussi contraire aux Nantais et qu'un carton rouge tombe de nulle lors du match suivant, j'espère que ce n'est qu'une coïncidence. Que monsieur Castro n'a pas été bon sur ce match mais qu'il n'a pas été influencé. Car là, ce serait pire que tout."

Une déclaration du journaliste qui fait écho à une précédente portant sur le match de dimanche dernier, Nantes - Guingamp. Un match qui avait été marqué par 10 cartons jaunes et une rouge (celle de Papy Djilobodji). " Beaucoup de supporteurs nantais m'ont reproché sur Twitter mes propos sur le Nantes-Guingamp de la semaine dernière. Je vous le dis tout de suite: je ne retire pas une virgule à ce que j'ai dit. Ce match m'avait choqué parce que je ne m'attendais pas à ce qu'il soit disputé dans un aussi mauvais esprit. Ça ne fait pas des joueurs de Der Zakarian une équipe de tueurs". #Nantes sport