Un jeune militant de 22 ans, UMP (Les Républicains) à organisé le 21 février 2015 une soirée étudiante déguisée au Colisée Club un bar de nuit nantais pour promouvoir la réhabilitation des maisons closes en France, comme le précise "Presse Océan".

Les filles étaient déguisées en tenancières ou filles de joies et les hommes en riches clients bourgeois ou en aventuriers.

Ce jeune militant a déclaré au journal: "On préfère que la prostitution se passe dans des maisons closes, en respectant des règles de sécurité et de salubrité, plutôt que dans la rue". Le militant est étudiant en droit, secrétaire départemental des gaullistes de Loire-Atlantique. "Cela permettrait aussi aux personnes qui se prostituent de cotiser pour leur retraite, par exemple."

Quelques jours avant, le 8 février 2015, "Le Télégramme" informait d'une mobilisation des habitants de certains quartiers de Nantes pour la réouverture des maisons closes. En effet, les 46 habitants du quartier "bellamy"en plus de deux autres quartiers de Nantes, où une forte prostitution y est pratiquée, ont réalisé une campagne publicitaire et une distribution de 2 000 tracts afin d'alerter les politiques sur ce sujet de société.

Ils ont réussi à récolter la somme de 750 euros afin de s'offrir les services d'une agence de communication, spécialisée dans la publicité citoyenne participative. Cette agence à donc pris à sa charge la distribution des tracts et la mise en place d'un site internet pour la campagne publicitaire.

Le slogan de ces tracts: "Pour elles, pour nous, donnons un cadre à la prostitution" - "Réinventons les maisons closes pour lutter contre l'insécurité, les incivilités et le proxénétisme".

Les maisons closes peuvent apparaîtrent comme une solution pour la sécurité, l'hygiène et autre des prostituées, mais il faut rester vigilant sur ces maisons closes qui n'avaient pas que du positif. En commençant par la cadence qui était demandée aux filles et leur "servitude", notamment lors de jeux SM.

Un sondage du "Nouvel Observateur" donnait 59 % des Français favorable à la réouverture des maisons closes, plus de soixante ans après leur fermeture en 1946.

Vous qui lisez cet article qu'en pensez-vous ?

Pour ou contre la réouverture des maisons closes ? #Nantes politique